sak ifé nout jordu ék nout demin

"Qui Jean-Marie Virapoullé préfère affronter, Eric Fruteau ou sa femme Claudy ?"


Édito
Mardi 12 Novembre 2013

Samedi, le comité de soutien à Eric Fruteau, a dit son souhait de voir Claudy Fruteau, la femme du maire, d'être candidate à la candidature, pour conduire la liste PLR à Saint-André, à la place de son mari, Eric Fruteau, déclaré inéligible par le Conseil constitutionnel à la suite d'un dépassement de comptes de campagne. C'était lors des Législatives 2012. Cette "supplique" à Claudy Fruteau sonne "faux". Y compris pour Jean-Marie Virapoullé.


"Qui Jean-Marie Virapoullé préfère affronter, Eric Fruteau ou sa femme Claudy ?"
Familiocratie. Ce terme, qui doit également sa "notoriété" à Eric Fruteau, n'est pas encore entré dans le dictionnaire. C'est sans conteste le mot à la mode du côté de Saint-André. Un peu plus depuis samedi soir, suite à l'appel lancé par le comité de soutien à Eric Fruteau, maire et conseiller général de Saint-André. Les membres de ce groupe a officiellement appelé Claudy Fruteau, la femme du maire, à postuler à la tête de liste PLR à Saint-André.

Et ce quelques jours seulement, après qu'Alain Aquiliméba, président de la délégation PLR de la commune, et Eric Fruteau, aient précisé la procédure d'élection de la tête de liste. Simple hasard. Laissons leur le bénéfice du doute ! Seulement à Saint-André, rares sont ceux qui croient à cette version. Beaucoup ont la certitude que cette stratégie a pour objectif de "légitimer" la candidature de Claudy Fruteau comme tête de liste. A tort ou à raison ? Sans aucun doute à raison.

Ainsi, Eric Fruteau est en train de donner toutes ses lettres de noblesse à la "familiocratie". Il a vulgarisé le terme. Il veut aussi créer un exemple probant. Sans aucune ambigüité : installer sa femme dans le fauteuil de maire de Saint-André. Faut-il lui en vouloir de faire comme Paul Vergès, Jean-Paul Virapoullé, Gilbert Annette, Roland Robert… C'est son choix. Il faut le respecter. Jean-Marie Virapoullé a raison : "Nou lé pa plis, nou lé pa moin, respect à nou !"

Le chef de file de l'opposition municipale de Saint-André n'a pas fini d'ironiser. Ça se voit sur la vidéo. Par ailleurs, nous lui avons demandé qui de Claudy Fruteau ou d'Eric Fruteau, il préférerait affronter aux Municipales 2014...





      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par saint andré y réveille le 12/11/2013 05:51
Combattant des poilus de la guerre 1914 1918
Tortue y voi pas son ké
Si vous vous présentez n'êtes vous pas aussi dans la familiocratie, vous êtes le fils de qui ???

Usitez ce mot "nou lé pa plis pas moin" faut oser quand mais bon on reconnait là une forme de népotisme accrochée à l'arbre de la familiocratie dont les racines ne sont plus en terre.

Vive Camatchy

2.Posté par PLR le 12/11/2013 10:08 (depuis mobile)
J espère que le PLR départemental ne va pas cautionner cette mascarade

3.Posté par SOUFFRANCES DES EMPLOYES COMMUNAUX DEPARTEMENTAUX REGIONAUX le 12/11/2013 15:12
Après avoir dénoncé la familliocratie de certains le voici devenu fervent adepte ! maloye dan zié ou kwé?
tortue i vois pas non plus sa bosse !

Il n'a plus de crédibilité en étant inéligible et voilà qu'il se discrédite aussi pour l'avenir en choisissant sa femme !

quelle honte !

4.Posté par Yvrin le 12/11/2013 17:03
Allé marcher zot toute, VIVE BEDIER.

5.Posté par daniella le 13/11/2013 14:16
fruteau la été qu'un coupeur de ruband ojourduit li rode fais croire ke tte i viens de lis mi dis a li allé fais l'école pou marmaille et un vieu dinosaure comme virapoullé fruteau la pi rien pou aprend ali VIVE VIRAPOULLE ton retour est iminnent et unanime

6.Posté par daniel.g le 15/11/2013 22:07
si le retour de vira est imminent mais le retour du peuple va être fatale sur ses 2 candidats qui croient que la mairie est un bien famille, ce qu'on a besoin c'est un homme, une équipe, un vrai projet pour la ville de saint andré avec serge Camatchy.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit