sak ifé nout jordu ék nout demin

« Quel est ce mal qui nous ronge »


Politique
Dimanche 22 Décembre 2019


« Quel est ce mal qui nous ronge »

Ce qui prime dans toutes les dimensions de notre existence c’est la liberté !

Notre société est comme bloquée, fragmentée et de plus en plus instable et inégalitaire. Notre modèle républicain semble à la dérive.

 

La France et davantage La Réunion, sont incapables de se projeter réellement. La vision n'est pas claire ! Pourquoi ? Quels sont les freins ?

Elles vivent en quelque sorte et beaucoup trop dans la mélancolie et la paranoïa. Un modèle à repenser. De facto, elles ne savent plus bien qui elles sont !

« Deviens  ce que tu es  »
 

 Un rappel à la Mémoire et de nos valeurs profondes doit nous guider pour remettre cette société fragilisée sur ce chemin de la liberté et surtout de l'épanouissement social en luttant avec conviction contre les inégalités, la pauvreté et cette fracture générationnelle.

 

Nous vivons bien une crise d’identité qui vient de la difficulté de notre société à affronter sa mémoire et sa vérité marquée par la montée inexorable de la précarité et l'individualisme.

 

Aujourd’hui s’entrechoquent les différents pouvoirs politiques, économiques, médiatiques, sociaux et intellectuels.

 

La France et notre belle île, doivent affronter leurs passés si elles veulent avancer avant que notre modèle explose. C’est la logique de l’action qui doit primer, de même que le courage politique d’entreprendre pour tendre à modifier le cours des choses.

 

Nous devons nous poser une question essentielle à savoir si la nouvelle génération n’est pas en passe de devenir « une nouvelle clé de lecture des fractures générationnelles centrales de la société française dont l’outre mer est une variante prononcée et spécifique ».

 

Les clivages liés à l’âge connaissent une progression fulgurante. Il ne faut pas ignorer que les différentes générations connaissent déjà un destin social inégal.

 

C’est un mal profond qui nous ronge et nous n’avons toujours pas trouvé le remède.

Il est donc urgent de réfléchir ensemble et intelligemment, pour trouver cette clé de régulation, car il existe bien un manque de correspondance entre les valeurs et les idées que reçoit la nouvelle génération : liberté individuelle, réussite professionnelle, valorisation des loisirs etc... et les réalités auxquelles elle est confrontée : centralité du marché, pénurie, ennui, le manque d’emploi etc. (l'impact des réseaux sociaux). À cela s’ajoutent les difficultés psychosociales : comportement violents, agressivité, incivilité, le mal être, le suicide etc....

 

La tâche est énorme et ce mal fragilise et fracture notre environnement de vie, déstabilise notre société et la basculera à terme dans un climat d’insécurité de tous les dangers devant l’absence d'un réel courage politique.

 

Une seule parade : l’intelligence collective à l’assaut d’une société malade. « garantissons l’avenir de nos enfants ».

 


 


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Janvier 2020 - 11:32 La confusion des genres de la Politique.

Dimanche 19 Janvier 2020 - 10:32 Un candidat sérieux pour Saint-Pierre