sak ifé nout jordu ék nout demin

"Quand l’hôpital se moque de la charité"


Politique
Dimanche 7 Juin 2015

En réaction aux articles parus dans le JIR et le Quotidien samedi 06, de messieurs Bachil Valy et André Thien-Ah-Koon, , nous tenons à réagir sur cette affaire délicate qui affecte et plombe les revenus des ménages des Entredeusiens ainsi que ceux des trois autres communes qui composent la CASUD.


"Quand l’hôpital se moque de la charité"
Pour rappel, suite au transfert de la compétence eau à la CASUD, les contrats de fermage avec les quatre communes arrivant à échéance  fin juin 2014, le conseil communautaire de la CASUD a donc fait un appel à un marché pour un contrat de fermage.
 La SPL SUDEAU a obtenu ce marché et par conséquent applique les modalités du cahier des charges actées par le conseil communautaire CASUD.

 Ces mesures ont été prises par ces mêmes élus qui,  aujourd'hui se retournent contre leurs propres décisions, car ils ont compris que la population est en souffrance à cause d’eux.

C'est surprenant qu'ils réagissent qu'aujourd'hui alors que les premières factures salées  sont arrivées dans les boîtes aux lettres en mars 2015. Il est vrai qu'à cette époque on  était à 15 jours des élections départementales.

Le maire de l'Entre-deux a essayé de calmer le jeu en demandant à ses administrés de ne pas payer leur factures et de venir les déposer au CCAS. 

Ils ont donc été reçus par les agents de SUDEAU qui ont annoncé aux abonnées qu'ils avaient tous des fuites et qu'un nouveau relevé des compteurs  allait être fait, suivi d'une nouvelle facture. 
Aujourd'hui, ces élus se retrouvent pris dans un sac de  « pagottes » et crient au loup, constatant que les citoyens se sont regroupés en collectif pour défendre leurs intérêts.

A la lecture de ces articles on peut supposer que la CASUD a donné carte blanche à ce fermier sur le volet tarification car ces deux hauts décisionnaires de la CASUD estiment qu'ils peuvent le contester.

Saurons - nous un jour la vérité ?

De surcroît, à aucun moment ces élus n'évoquent  un point important, celui de la qualité de l'eau distribuée sur les communes du Tampon, de l'Entre-Deux et une partie de Saint-Pierre qui fait suite au rapport du commissaire enquêteur relatant un risque sanitaire majeur pour les personnes fragiles.

Nous demandons à ces élus de la République d'être responsables et cohérents dans leurs décisions. Arrêtez vos querelles de clocher, personne ne vous a demandé de vous présenter aux élections !

En attendant la prochaine élection électorale les factures vont grimper...... grimper et nos dirigeants voudront encore se cacher derrière leur petit doigt !!!

Conseillers municipaux de l’opposition 

Jean-Pierre CLAIN - Marie-Josée RIVIERE



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Grand fond le 08/06/2015 13:33
Les élus doivent défendre les intérêts des citoyens pas le contraire

2.Posté par Serge le 08/06/2015 19:18
Ces deux élus nous prennent vraiment QUE POUR DES CONS.
Depuis que j'ai pris connaissance de ce rapport sur la qualité de l'eau distribuée à l'Entre-Deux, je n'ai plus qu'à consommer de l'eau en bouteille, j'ai fait le calcul et il en ressort que pour une famille de quatre personnes, cela me revient à plus de 600 euros pour une année, en conclusion, j'ai deux factures maintenant, une chez le commerçant et l'autre de SUDEAU.
A titre d'information: Si ils disent que l'eau est traitée au chlore, il est aussi rappelé que le chlore N'ELIMINE PAS certain PARASITE. Ce rapport fait froid dans le dos, lorsque l'on sait que nos enfants consomment à l'école l'eau du robinet.

3.Posté par Antoine le 08/06/2015 19:44
Ah VALY ! vous êtes un vrai phénomène, vous appelez au secours TAK pour vous servir de bouclier, mais là, pas de bol tous les deux, vous êtes pris dans la "colle jacques"!

4.Posté par Antoine le 08/06/2015 20:06
Si par le plus grand des hasards, ces deux élus cherchent à se dédouaner de cette situation, c'est quand même un peu fort!
il suffit de se rappeler de cette fameuse séance sur le budget CASUD
où TAK a fait paraître dans les médias un document écrit et signé comme quoi,
MOI Président est le seul à avoir le droit de prendre les décisions.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue