sak ifé nout jordu ék nout demin

Pour oublier notre passé


Politique
Mardi 19 Mai 2015

Cette réforme inquiète car elle remet en cause l'approche disciplinaire. Parmi les nombreuses annonces du ministre de l’éducation nationale, l'histoire géographie semble être une matière méprisée.


Les professeurs d'histoire géographie disposent  peu d'heures d'enseignement par semaine. Finir le programme est souvent très compliqué et difficile.  Cette réforme réduira encore ces heures déjà au rabais.
L'enseignant d'histoire serait -il entrain de devenir un simple animateur ?

Il est aussi fort regrettable que cette ministre de manière antidémocratique décide de rendre des thèmes fondamentaux comme les siècles des Lumières et l'enseignement  de la chrétienté occidentale facultatives.

L'enseignement de l'histoire ne doit pas être une option mais une obligation.
En effet, au même titre que la géographie nous permet de nous situer dans l'espace , l'histoire, nous permet de nous situer dans le temps.
Les repères chronologiques  sont nécessaires à la compréhension des évènements historiques.
Le passé éclaire le présent et permet et de construire le futur.
Un peuple sans mémoire est une vaste foule sans repère.

Pourquoi vouloir remettre tout en cause au nom de ce mot à la mode, la modernité ? 
Arrêtons ce massacre sous  prétexte que ce qui est vieux, ancien ou historique doit disparaître.

Nous nous sommes déjà bien coupés de la nature. 
A ce rythme,  nos descendants ne connaitront de leurs ancêtres que quelques fragments de mots...

Triste réforme.
On se demande par qui et pourquoi a t-elle été faite ?

 

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Lanspek le 19/05/2015 14:52
Les seules réformes qui ne provoquent pas la colère des enseignants sont celles qui augmentent leurs salaires ou réduisent leur temps de travail. Comment expliquer qu'un professeur des écoles ou un instituteur soit capable d'apprendre plusieurs matières différentes aux élèves et un professeur du secondaire (collège et lycée) devrait être hyper spécialisé dans une unique matière.
Manquerait-il de matière grise ou de capacité d'adaptation voire de se remettre en question!!!

2.Posté par AIGLE BLANC974 le 21/05/2015 19:16
Cette réforme voulue et décidée par le pouvoir socialiste, sans tenir compte des suggestions des enseignants et des parents d'élèves est DRAMATIQUE ! En effet pourquoi doit -on résumer sur une page les dates importantes de notre histoire alors qu'il y avait quarante pages à découvrir ? Et ce perpétuel besoin de parler de la colonisation "négative" et d'insister sur la REPENTANCE de la FRANCE ...
Tout cela découle des stratégies gauchistes de 1968, si bien que nos enfants n'apprendront plus rien d'intéressant et ne seront pas fiers de leurs ancêtres qui ont fait notre pays ! A force de nier ce qui s'est réellement passé , fera des Français des gens sans connaissances et complètement PERDUS, donc facilement MANIPULABLES....UN GLISSEMENT VERS LA DICTATURE D'ETAT !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue