sak ifé nout jordu ék nout demin

Personnels en souffrance


Politique
Mercredi 20 Mai 2015

Malgré de nombreuses relances de la FSU sur le problème de la souffrance au travail et la problématique des mutations quasi inexistantes des personnels, le service DRH de la Région Réunion s'entête dans une attitude placide et se refuse manifestement de prendre au sérieux la situation et surtout d'apporter des solutions.


Personnels en souffrance
Le recrutement le mois dernier d'une assistante sociale, même si c'est déjà un début, ne réglera jamais à lui seul les problèmes de malaise et de souffrance des personnels. Il faut une équipe sérieuse au niveau de la direction des resources humaines qui fasse son boulot. La FSU a demandé la mise en place d'une cellule de soutien et surtout des solutions.
Le problème de la mobilité est aussi un problème récurent au sein de la pyramide et des antennes. En effet, la mobilité selon le DRH se limite à postuler à des entretiens sur des postes vacants.
Au delà de cette situation, la Région doit mettre en place un système de mutation en interne comme dans tous les services de France et de Navarre. Des agents sont bloqués pendant des années sur leurs postes et malgré leur ancienneté, leur demande de rapprochement de domicile n'est jamais possible. Ils voient le recrutement de nouveaux personnels dans les différents services et antennes qui du coup bloquent leurs possibilités de muter.

Interpellé sur des situations personnelles ayant un caractère urgent, le DRH propose simplement aux intéressés de prospecter eux-même sur des éventuels postes et de proposer leurs candidatures aux chefs de service...
Il est grand temps qu'un peu plus de sérieux soit apporté aux problèmes de mutation des agents par le service de DRH de la Région.

De même lors du dernier CT nous avons attiré l'attention sur le fait que les agents des lycées intervenant sur des postes d'accueil ne bénéficiaient pas tous de la NBI contrairement aux collègues travaillant dans les antennes. Pourquoi les agents des lycées n'ont ils pas droits au même traitement et à la même reconnaissance?

Secrétaire départemental du SDUCLIAS FSU 

Christian PICARD



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue