inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Paulet Payet à Jean-Jacques Vlody : "C'est quand le changement et la pause fiscale ?"

Dimanche 22 Septembre 2013

"Le gouvernement envisage des mesures qui auront pour conséquence d’assujettir entre 1,2 et 1,6 millions de contribuables supplémentaires à l’impôt sur le revenu malgré de faibles revenus".



Paulet Payet à Jean-Jacques Vlody : "C'est quand le changement et la pause fiscale ?"
Les réponses contradictoires du Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, du ministre de l’Economie, Pierre Moscovici et du Budget, Bernard Cazeneuve, ne font que traduire une cacophonie qui semble être la marque de fabrique du gouvernement.

Au temps des promesses, le candidat François Hollande appelait de ses vœux"une grande réforme fiscale" et, dans le point 14 de son programme, annonçait : "la contribution de chacun sera rendue plus équitable".

En 2012 déjà, sous la direction du gouvernement socialiste, 940 000 foyers qui jusque la, n’étaient pas imposables du fait de revenus inférieurs au barème, ont été ponctionnés.

La commune du Tampon compte 39  312 foyers fiscaux dont 20 783 (soit 52,87%) ont un revenu par foyer inférieur à 10.000 euros.

Sur ces 39 312 foyers fiscaux, seuls 9 961, soit 25,3% sont imposables et s’acquittent de l’impôt sur le revenu.

Avec le nouveau barème, des milliers de foyers tamponnais, déjà durement éprouvés par la crise, devront se serrer davantage la ceinture. Nous sommes très loin de l’équité promise par le candidat Hollande dont vous vous réclamez.

Les basses manœuvres du gouvernement socialiste auront pour conséquences d’appauvrir les classes moyennes qui ont de plus en plus de mal à pourvoir aux besoins essentiels de la vie quotidienne.

Après la suppression par le gouvernement socialiste du RSTA, dont 30.000 familles réunionnaises ont été victimes, c’est un nouveau mauvais coup porté au pouvoir d’achat des Réunionnais.

Ce qui est catastrophique, c’est l’effet domino de la décision gouvernementale d’imposer plus d’un million de nouveaux foyers.

Par cette mesure, les familles subiront une double peine : elle devront payer un impôt dont elles étaient exonérées jusqu’à présent, mais de fait, elles seront exclues de toute une série d’aides, et seront, en revanche, éligibles à de nouvelles taxes et redevances.

L’inquiétude est grande chez les administrés que je rencontre quotidiennement et me font part de leur désarroi.

Il existe un réel sentiment d’injustice chez nos concitoyens pour qui le changement tant promis se fait toujours attendre. En revanche, pour ce qui est de payer la facture de vos promesses, c’est maintenant.

Maire du Tampon




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires