sak ifé nout jordu ék nout demin

Paul, internaute : "Et que dire des élus fonctionnaires payés et souvent absents à leur travail"


Invité(e)
Mardi 5 Juillet 2011

Nous avons choisi de publier ce commentaire, une réaction à l'édito d'hier matin : "Jusqu'à 50.000 € d'indemnités…" Paul, un internaute de Saint-Gilles expose ici une des plus grosses injustices de notre société : "Des élus fonctionnaires payés pour un travail qu'ils ne font parfois presque jamais".


Paul, internaute : "Et que dire des élus fonctionnaires payés et souvent absents à leur travail"
Voici le commentaire de Paul : "Le cumul des indemnités et des avantages annexes est exagéré,inadmissible et comme vous le soulignez c'est "un manque de respect vis à vis de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté".

"Ce qui est davantage scandaleux, ce sont les élus fonctionnaires qui continuent de toucher la totalité de leurs salaires sans exercer leurs activités régulièrement et ce avec la "bénédiction" de leur hiérarchie".

"Il y a même le cas d'un chef d'établissement (Education Nationale) qui ne fait plus son boulot depuis près de 5 ans, perçoit normalement ses revenus, dispose d'un logement de fonction (appartenant au Conseil Général) qu'il utilise comme permanence d'élu et non pas comme son habitation....Cela s'apparente à l'abus de biens publics !!!!!"

"Alors,ces élus de droite-gauche-centre connaissent-ils ce qu'est vraiment : l'éthique,la morale,la justice,le progrès social et/ou la solidarité,  thèmes développés au cours de leurs campagnes électorales et bien mentionnées sur leur profession de foi !"

"C'est à vous journalistes de nous informer, éclairer, dénoncer tous ces travers de nos politiques qui se servent et partagent des millions d'indemnités avant de remplir leur mission et d'assumer leurs activités au bénéfice de la population en général et des plus démunis en priorité".

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Pil le 06/07/2011 05:50
Et un chef d'entreprise qui est élu… doit-il mettre en faillite ses sociétés pour le bien du peuple ? Ou doit-il garder ses revenus, voire les améliorer de par son nouveau statut d'élu municipal, puis par gourmandise celui d'élu du Conseil général…
La jalousie des uns fait le bonheur des autres…
Si il y a un problème à ce niveau, c'est le problème du cumul et non celui du fonctionnaire…
Trop facile ! Et un titre racoleur !
Pierrot Dupuy est en passe de racheter votre site ?

2.Posté par Jean-Marcel le 06/07/2011 15:19
Je vois que la campagne anti-fonctionnaires bat son plein ; bonne affaire pour le gouvernement qui détricote tranquillement toutes les mailles des services publics avec l'aide bienveillante de la population. En tirant sur les fonctionnaires, ce sont les services publics que l'on fragilise ; et qui sont les premiers bénéficiares d'une bonne marche des services publics ? Vous, moi, tout un chacun.
En terme de management, on dit "diviser pour mieux reigner".
Pendant que les gens du privé tirent sur ceux du public, les financiers se frottent les mains ; merci pour eux.
Si de simples citoyens prennent le parti d'aider nos gouvernants à liquider les différents missions de service publics, j'en suis désolé pour tous. Pour moi y compris, et plus encore pour mes enfants à qui nous risquons de laisser une sociétéde profiteurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger