sak ifé nout jordu ék nout demin

Paul Vergès : “Seule incertitude, l'ampleur de notre victoire"


Politique
Mardi 15 Mars 2011

Le patron de l'Alliance a retrouvé sa verve et sa joie de participer à un meeting électoral. Samedi soir à la Rivière des pluies, l'ancien président de la Région Réunion a une nouvelle fois, fustigé "la casse sociale du gouvernement Sarkozy". Il a appelé “les Réunionnais à se mobiliser comme il y a 60 ans, pour sortir du système colonial".


Paul Vergès : “Seule incertitude, l'ampleur de notre victoire"
Il y a quelque chose de Claude François chez Paul Vergès. A peine sorti de sa voiture, deux groupies se sont jetées sur lui pour lui faire la bise. La "star" communiste n'a pas boudé son plaisir. L'accueil des candidats du PCR et de l'Alliance, était également chaleureux.

Le conseiller régional a écouté avec attention et intérêt les différents intervenants : Alain Zanéguy, Daniel Jatob, Marie-Pierre Hoarau, Rajah Véloupoulé, et Axel Kichenin. Lorsqu'il a pris la parole Paul Vergès a tout de suite pointé du doigt le gouvernement Sarkozy, “responsable de la casse sociale".

L'élu communiste a aussi fustigé tous les représentants locaux du gouvernement Sarkozy “qui ont honte de porter l'étiquette UMP et qui se cachent derrière toutes sortes de sigles”. Paul Vergès a exhorté le public présent a amplifié "la victoire du camp du progrès".

"Notre souci aujourd'hui n'est pas de savoir si l'on va gagner ou perdre. Nous sommes sûrs de notre victoire. Seule incertitude, c'est l'ampleur de notre victoire”. Paul Vergès croit même que son camp “peut avoir la majorité au soir du premier tour”. Toutefois, il a jugé sage de ne pas prendre de pari sur ce sujet.

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Philippe Lew le 14/03/2011 03:35
L'homme est resté ce qu'il était, l'arrogance personalisée. Et en casse sociale, il s'y connaît!
En Mars 2010, lors des dernières régionales, alors qu'il était certain de "sa" victoire avec comme seule incertitude l'ampleur de celle ci, il a reçu la raclée que l'on connaît.
En Mars 2011, pour ces présentes cantonales, gageons que l'histoire se répétera.......

2.Posté par Zoé H le 14/03/2011 08:15
Rien ne change,toujours cette arrogance envers les électeurs. En mars 2010 nous avons vu l'empleur de sa victoire. Je pense que son incertitude a fait perdre la gauche.

3.Posté par Collectif"oubli pa nou" le 14/03/2011 09:33
Lettre ouverte à Paul VERGES.
Dans ce collectif"oubli pa nou", nous sommes trois à t'avoir connu dans les années 1963 à 1973. Tu venais souvent au 94 rue Jean Pierre TIMBAUD PARIS 11e A la "fédé" de la "Métallo" comme on disait avant. Dans cette salle nous t'écoutions. Tu parlais bien. Trop même,Tu avais des expressions qui nous étaient étrangères: capitalisme, exploitation de l'homme par l'homme...lorsque nous avons su traduire tes expressions : noutout tè konprann et noutout i vo à ou comme Zyé i klat kom zétwal katr-èr...not zétwal katrèr de matin...Notre étoile du Berger. Tu étais assité par Gervais BARRET qui était toujours présent dans la Région Parisienne-Gervais BARRET a été victime de l'ordonnance DEBRE et a été muté en Métropole par mesure disciplinaire comme d'autres ...dont les Noms sont encore dans notre mémoire. Nous étions bien jeunes: 21 ans 23ans .
Nous t'avions non seulement écouté mais traduit dans les actes de tous les jours tes enseignements "comment sortir du système colonialiste" nous , nous l'avons traduit comment "défendre nos compatriotes Réunionnais victimes de cette "immigration". J'ai relu tes interventions. Tu nous demandais de ne plus nous taire et de refuser toute délégation. Tu nous as demandé d'ouvrir nos yeux et de "déboucher" nos oreilles...C'est quelques années après que nous avons su "récolter" ce que tu as semé en nous...et aujourd'hui encore nous récoltons : nos fruits sont plus beaux car plus conscients, plus expérimentés et ..
.Nous ne te comprenons plus! ! ! Est-ce le fait que nous sommes restés en Métropole , toujours au service des plus petits comme tu nous l'as enseigné? Est-ce parce que tu as pris de l'âge et que tes oreilles n'entendent presque plus! ! !Est-ce parce que tes yeux sont fatigués et que tu ne vois plus ce que tu voyais et que tu nous montrais...ce que nous jeunes nous ne voyons pas encore... Tu nous as appris à regarder , à entendre ...le chuchotement de la misère...le bruissement de la souffrance de cette jeune momon qui ne sait pas comment nourrir son enfant dans quelques jours....Nous savons écouter. Nous savons entendre. Tu as été notre éducateur. L'étoile du BERGER.Nous aussi nous avons vielli. Nous avons su "garder" l' âme de notre jeunesse: la générosité sans frontière...
Tu as tout oublié. Tout! Tout! Tu as oublié que 236 000 femmes, enfants et hommes sont des Réunionnaises, des Réunionnais vivent en Métropole. Quelle vie de galère...A trois reprises nous sommes allés à ta rencontre. 2006 la semaine de notre Belle Ile sur le parvis de l'Hotel de Ville. Nous avons -8 associations - imposé notre propre stand...Vous avez su céder. Tu nous as appris à combattre . Je t'ai revu avec Wilfrid BERTILE quand la Réunion a été l'invitée d'honneur de la Fête de l'HUMA. La plus grande fête populaire. Nous vous avions parlé de la situation difficile de nos compatriotes...W.BERTILE nous a promis de nous revoir...il a disparu de la circulation, comme d'habitude.....La dernière fois c'était lors de la présentation de la MCUR au Parc de la Villette...Je suis venu m'assoeir à tes côtés ...et je t'ai murmuré à l'oreille: la vie de misère de nos compatriotes.....
Comme tu as changé. ..pendant toute cette campagne cantonale pas un seul mot sur nous ici. Pas un mot....Traduction: la mobilité va continuer comme si de rien ....Les jeunes seront toujours méprisés....Cette mobilité est en soi condamnable. N'as-tu pas pendant des années , toi et les membres de ton parti condamnaient avec force cette politique de migration ou immignration. Oui tu l'as fait. Oui vous l'avez denoncez. ET aujourd'hui vous soutenez cette mobilité qui est dans son essence même "pire" que celle pratiquait par le BUMIDOM. C'est le directeur du CASODOM qui le dit. Nous étions d'accord et nous lui avons dit haut et fort. C'était une simple rencontre...avec lui..comme nous le faisons de temps en temps...
Ces trois jeunes Réunionnais qui t'ont connu sont encore des militants de cette belle cause: L'HUMAIN. Pour nous l'HUMAIN ne s'arrête pas à l'aéroport de Saint Denis de La Réunion.....La dignité Réunionnaise est présente partout ....Ouvrez les yeux. Débouchez"vos oreilles et regardez la réalité de cette communauté en face...venez et nous vous guiderons à travers la Métropole pour aller à la rencontre de nos compatriotes qui souffrent ...ne rester pas dans les salons parisiens...venez...le temps d'un moment. Juste un moment.
Demain nous publierons ces vies de galères et de misères. Ces vies que nous avons rencontrées depuis le 14 décembre 2010...
Ces vies que nos femmes politiques, nos hommes politiques refusent de rencontrer, de connaître.. elles sont Réunionnaises.Ils sont Réunionnais ...comme celles et ceux qui sont restées, restés au Péi.

A demain pour un peu de vérité qui dérange...

Notre dévouement Réunionnais est encore présent et plus que jamais....nous les oubliées, les oubliés.
Aimé TECHER
porte parole du collectif"oubli pas nou".

Voilà ce que nous aurions dit à Paul VERGES si une rencontre avait été programmée.

4.Posté par Ouigour le 14/03/2011 22:15
M. Verges accuse les représentants locaux de M. Sarkozy d'avoir honte de l'étiquette UMP. Au Canton Saint Louis II M. Bello ne porte pas l'étiquette PCR sur ses affiches; est ce qu'il à honte??

5.Posté par Bayoune le 15/03/2011 04:54

Zordi i fo preske dire dire TOU SOF VERGES&FAMYE ( TSV&F) sans oublier sa clique de pseudo kamarade-kamaron. Oui oubli pa nou na rézon, Vergès lé devenu sourd et mué sur la déportation de nos enfants, ce qu'il dénonçait avec l'UGTRF, hier, depuis une vingtaine d'année, il était arrivé à passer des annonces dans Témoignages pour expédier nos enfants comme coffreur-boiseur en France. Voilà l'homme du reniement et de la trahison, comme son parti et son papa avant lui. Il est avec son pseudo-Pcr, le symbole de la trahison, du reniement du peuple réunionnais de ces planteurs ruinés, de ces enfants déportés pour faire rentrer en masse des sankoulèrs pou prann la plass de nos enfants, parfois diplômés contraints à l'EXIL pou serve bann ban an Europe. Il n'en a rien à foutre de la misère des masses populaires à la Réunion, à partir du moment, qu'avec sa famille, ils se remplissent les poches. Comme un gros capitaliste, avec l'argent des vignettes et de ses photos vendus comme icone de la vierge marie, il paierait l'I.SF ( l'impot sur la fortune), et il ne serait pas le seul au PCr que le colonialisme français à permis de s’engraisser comme Bokassa, Ben Ali, ou Moubarak. Cela ne s'est jamais vu - un capitaliste défendre ses victimes que nous sommes - toute la population de la Réunion. TSV a été le mot d'ordre pour les Régionales, mi krwa pou lé Kantonnales , il faut faire tout pour barrer la route à sa clique et surtout au Ptit Pierre qui ose se représenter au Port, là justement où il a été condamné pour " détournement des francs de la Riv des galets ». Comme en Tunisie "VERGES ET LES PSEUDO COMMUNISTES DEGAGE" Nou vé pi war azot.
NASION RENIONE et le MAR sont les deux partis qui disent NON à la déportation de nos enfants – et pour une REUNION REUNIONNAISE et libérée du colonialisme.

6.Posté par Ousaoulé le 15/03/2011 14:16 (depuis mobile)
A saint-paul, Incana part sans étiquettes... Ils veulent tromper les électeurs, c'est tout, une bande (...).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Janvier 2020 - 11:52 Saint-Pierre à vélo avec ANDA