sak ifé nout jordu ék nout demin

PCR : le Congrès déterminera s'il faut un ou deux secrétaire(s) général (aux)


Édito
Jeudi 4 Avril 2013

Le PCR continue la préparation de son Congrès. Hier, a eu lieu à la salle du Bocage de Sainte-Suzanne, le deuxième des trois meetings programmés dans cette perspective.Près de deux cents militants avaient fait le déplacement. Maurice Gironcel a placé ce grand rendez-vous du PCR pour 2013, sous un hommage à Lucet Langenier et Edmond Albius.


PCR : le Congrès déterminera s'il faut un ou deux secrétaire(s) général (aux)
Le PCR peaufine sa reconstruction. Sa stratégie des Municipales 2014 et des Cantonales et Régionales 2015. Et ses propositions pour La Réunion. La reconstruction, c'est un peu comme Témoignages "en difficultés", c'est avant tout un support de communication pour sensibiliser et mobiliser une population "qui ne croit plus aux politiques" et des électeurs de plus en plus tentés par l'abstention. Le changement de moyens et de méthodes de communication au PCR, ce n'est pas pour maintenant.

La reconstruction proposera aussi une autre façon de fonctionner. Ainsi, c'est le Congrès qui déterminera s'il faut un secrétaire général voire deux pour le fonctionnement du parti. Ils sont trois pour l'heure sur le ou les postes : Pierre Vergès, Yvan Dejean et Claude Hoarau.

La stratégie des Municipales 2014 et des Cantonales et Régionales 2015, ce sera plus simple : conserver les mairies communistes (Sainte-Suzanne, Le Port, la Possession et gagner La Rivière). Des accords tous azimuts sont en négociations. Le PCR peut-elle enlever à la Droite ou au PS, une ou plusieurs municipalité(s) ? L'exercice semble aujourd'hui quasi impossible tant le PCR souffre d'un manque de cadres ou ténors bien implantés dans les communes. Cela s'explique surtout par l'absence de renouvellement de la classe politique.

En ce qui concerne les propositions communistes, le PCR reprendra celles proposées dans le projet réunionnais pour la Présidentielle 2012. Hier soir, Maurice Gironcel en a énuméré quelques uns : l'emploi, la création d'activité économique, la mise en place de deux services publics : environnement et service à la personne "peut créer 40.000 emplois". L'élément nouveau, ce sera le fléchage financier : financement d'une banque d'investissement réunionnais, épargne à prélever sur l'évolution (ou fin) de la surrémunération…

Le maire de Sainte-Suzanne l'a répété à plusieurs reprises. "Nous n'éluderons aucune question. Il n'y aura aucun tabou. Nous dirons la vérité. Nous respecterons notre parole. Pas comme certains qui ont trahi…" La transition était toute trouvée pour parler "d'un homme intègre, d'un homme de tous les combats : Lucet Langenier. Le 30 juin, ça fera 20 ans qu'il nous a quitté". Maurice Gironcel parlera aussi du symbole qu'est Edmond Albius. De l'usine de Quartier-Français, haut lieu de grandes batailles sociales "auxquelles a pris part Paul Vergès…"




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par jean Louis le 04/04/2013 06:59
Ils ont tous l'air bien attristé ces militants, où sont les SMILE,

C'est normal François Hollande a annoncé qu'il ne fera aucun cadeau aux élus condamnés , il promet l'inéligibilité à vie à tous les élus condamnés pour fraude fiscale ou corruption

Et oui 200 personnes aveugles ou forcées ?? sont venus écouter un élu condamné
"C'est un choc, parce que c'est un grave manquement à la morale républicaine", c'est un ,manquement grave à la morale éducative, c'est surtout un manque de respect.

2014, . cette ..Faute impardonnable", ces "faits intolérables"... seront réparés , la colère se retrouvera dans les urnes

2.Posté par Jako le 04/04/2013 07:41
Bravo, vive les menteurs, c'est la saison !

3.Posté par SANSON Franck le 04/04/2013 09:24
Tartuffe...acte 2 ...scène 3 !


"Ils sont trois pour l'heure sur le ou les postes : Pierre Vergès, Yvan Dejean et Claude Hoarau."

Tiens je croyais que l'on allait assister à un renouvellement de la classe politique du PCR . Sans doute le parti parlait-il d'un renouvellement de la classe politique de base, c'est à dire des sous-fifres, pauvres d'esprits, ou simplement employés municipaux qui n'ont pas d'autres choix pour conserver leur logis et leur ti contrat précaire..

Quant au choix opéré pour cet hydre à 2 têtes, seul le candide mais nécessaire Yvan DEJEAN apparaît pouvoir être nommé, si le choix de la probité et de l'intégrité s'opère. Pierre VERGES, le nouvel homme du passé, le valet de trèfles, l'homme aux "10 000 mandats" et communiste, un peu comme M.JOURDAIN, "fifils" de son Papounet bien connu au PCR est hors jeu.

Quant au maire de Saint Louis, ses antécédents avec la justice et sa gestion calamiteuse de la ville, ne plaident pas en sa faveur. On a beau chercher les bons candidats de ce parti moribond, aucun nom n'apparaît.

Même Maurice GIRONCEL, maire de Sainte-Suzanne d'ailleurs semble ne plus y croire. Avec raison d'ailleurs.
Il fustige les transfuges et les trahisons au sein du parti, sans fustiger la sienne, envers la démocratie et la probité qu'exige la qualité d'élu, puisqu'il a été rappelons-le, condamné par la justice pour détournement de fonds...

"les élus condamnés pénalement pour fraude ou corruption seront interdits de tout mandat public" vient encore de nous promettre Le Président Hollande.

A méditer au PCR !


Franck SANSON

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit