inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

P. Lebreton, M. Vergoz et JC Fruteau ne seront plus élus premier socialiste par leur section en septembre

Vendredi 30 Août 2013

Le premier secrétaire fédéral du PS a donné hier le nom du seul dirigeant du Progrès à jour de ses cotisations. C'est Jean-Jacques Vlody. Le secrétaire de section PS du Tampon pourra être candidat au poste de premier socialiste, d'abord élu par sa section, puis chargé de préparer les Municipales 2014 dans sa commune. Ce scrutin règlementaire prévu le 10 octobre, a été avancé au 19 septembre.



P. Lebreton, M. Vergoz et JC Fruteau ne seront plus élus premier socialiste par leur section en septembre
Philippe Leconstant, patron du PS local, a fait une explication des textes suffisamment claire pour que la presse et le public cessent de dire que la Fédération socialiste locale veut, par tous les moyens, l'exclusion de Jean-Claude Fruteau, Michel Vergoz et Patrick Lebreton. Si l'on se tient qu'aux propos tenus hier par le premier secrétaire fédéral : "Les statuts, rien que les statuts mais tous les statuts". C'est sûr, là, il a raison.

D'autant que la délégation réunionnaise qui a participé ce week-end à l'Université d'été du PS, à la Rochelle, a d'abord transité par rue Solférino pour éclaircir et valider plusieurs points essentiels, pour une préparation apaisée et efficace des Municipales 2014. "D'abord, nous avons décidé d'avancer la date de dépôt des candidats au poste de premier socialiste, élu par les adhérents de chaque section".

Précision importante : "Seuls les adhérents à jour de leurs cotisations pourront être candidats ou/et voter lors du scrutin". Les responsables du Progrès Jean-Claude Fruteau (St-Benoît), Michel Vergoz (Ste-Rose) et Patrick Lebreton (St-Joseph) qui eux, ne sont pas à jour, ne pourront ni être candidat, ni voter. Jean-Jacques Vlody, secrétaire de la section du Tampon, lui, remplit les conditions imposées par les statuts.

Autre précision capitale : le premier socialiste de chaque section est élu pour préparer les Municipales 2014. Son élection n'implique nullement qu'il soit obligatoire tête de liste dans sa commune. Un exemple tout à fait au hasard. Ainsi à Saint-Benoît, Philippe Leconstant, candidat pour être le premier socialiste, travaillera main dans la main avec Jean-Claude Fruteau, maire sortant, pour constituer la liste socialiste.

Ce sera sans doute le même scénario à Saint-Joseph et à Sainte-Rose, car comme à Saint-Benoît pour Jean-Claude Fruteau, malgré les dissensions au sein du PS, il est difficile d'imaginer que Patrick Lebreton et Michel Vergoz ne soient pas tête de liste dans leur commune. La réponse, le jeudi 19 septembre. Et c'est vrai que ça aura au moins le mérite d'éclaircir une situation confuse entre le PS local et son mouvement dissident, le Progrès.

"Nos militants en ont assez du contexte désagréable qui règne. C'est pour cette raison que nous avons avancé la date du vote. C'est aussi pour nous l'occasion de rendre le pouvoir à nos militants et adhérents. C'est eux qui vont décider dans leur section et leur commune", précise Philippe Leconstant, premier secrétaire fédéral du PS.





Les commentaires

1.Posté par R I P O S T E le 30/08/2013 04:44
Un véritable sac à puce , mi èm a twé ... mi èm pi twé pendant ce temps le paquebot FRANCE prend l'eau de toute part .
Mais les gens de gôche, ça ose tout, même ( et surtout ) quand ils ne sont pas honnêtes.Il croient qu’il leur suffit d’avoir le verbe haut, de déverser leur bile en flux continu pour nous endormir ( ou nous assommer ) pour ainsi s’autoproclamer gardiens de la vertu et de la morale.
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent..". A nous ne plus les écouter...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires