sak ifé nout jordu ék nout demin

OUI ? HONTE A VOUS MADAME ORPHEE : QUEL OUTRAGE !


Politique
Lundi 24 Août 2015

Outrage à La Réunion
Outrage au Chau


Outrage au Parti socialiste

Outrage aux parlementaires

Outrage à tous vos camarades socialistes

Outrage aux électeurs du chaudron

Et,  plus largement,

Outrage aux pauvres, et à tous ceux qui occupent des logements sociaux à La Réunion…

C’est une atteinte à la dignité des habitants du Chaudron en particulier.

Les mots ont un sens en politique, Madame ORPHEE !

Je suis surpris que vos propos n’aient déjà pas soulevé, l’indignation des élus socialistes, et une colère plus grande, au Chaudron. 

 

Envisagez-vous de démissionner ? Comment allez-vous justifier vos excuses ?

 

Oui, honte à vous !


Samuel Mouen



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par @ Mytho le 24/08/2015 18:13
Dis donc , Samuel Mouen ou la vote HOLLANDE Mai 2012 , à la présidentielle et un député de gauche aux législatives de Juin 2012 ?

" À notre époque, sembler con est la meilleure façon de passer inaperçu."

2.Posté par Bayoune le 25/08/2015 09:17
Il sort de ses (…) celui là, non d'un séjour au Belle Pierre, non pas l'hôpital, mais l'hôtel "le Belle Pierre" après son ramadan qu'il voulait nou faire avaler comme une grève de la faim. Quel (…) qui semble oublier qu'il cautionne la politique française à la Réunion, puis ce que comme les autres pantins, ce Camerounais entend être candidat, ici, à la réunion aux Régionales. Li la pa ankor konpri ke lo réniyoné i vé pi komandèr i sorte déor, minm pa in (…) ou in (…)...

C'est vrai que cette député ne maitrise pas la langue de ses maîtres, ce qui l’amène à dire des bétises. Il est aussi vrai qu'il aurait été scandaleux qu'une députée, avec ses revenus, occuperait un logement social - privant ainsi une famille nécessiteuse d'un logement, vue la rareté.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue