sak ifé nout jordu ék nout demin

Nouveau feuilleton à Sainte Suzanne


Invité(e)
Lundi 3 Décembre 2012

La population assiste, hébétée et inquiète, à ce nouveau spectacle de guignols.
Cette fois c'est l'association Gousse qui en fait les frais. Elle devient la véritable poudrière de
Sainte Suzanne.


En arrière plan Sainte Suzanne, une peinture de Germaine Vinson
En arrière plan Sainte Suzanne, une peinture de Germaine Vinson
Cette association, créée par deux amis qui depuis ne sont plus amis, est sensée embellir la commune grâce aux emplois subventionnés par les collectivités. 
Les opérations de nettoyage de ravines, de «kas moustik» et d'entretien du territoire étaient à mettre à l'actif de cette association.
 
Aujourd'hui, les deux amis qui ne sont plus amis veulent couler cette association juste pour une histoire de clientélisme. Chacun des deux ne voulant plus que l'autre puisse profiter du vote des employés et de leurs familles.
 
Les employés de cette structure sont tracassés pour savoir dans quel état d'esprit ils passeront les fêtes de fin d'année avec leur famille. Alors que les deux amis sabreront le champagne chacun de leur côté évidemment...
 
La population de Sainte Suzanne  a l'habitude maintenant de ce genre de pitrerie jouée dans cette cour des miracles. Elle attend avec impatience le dénouement de cet épisode... En attendant le prochain!

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par déserbant le 03/12/2012 05:23
Ah, sa lé vré le gousse c'est une vraie fourmilière et un bréde safran dans bréde mouroum
zordi, nous petit salarié, nous subissons les caprices et surtout la dictature du maire et d'alamalou
chacun de leur coté tire les ficelles de mon gagne pain, chacun des deux y exploitent à nous
Ah le communisme, toi qui prétend défendre les travailleurs
entre le volaille grillé et le rhum bouchon que les deux coqs y arrosent dans élection, zordi zot y séme deserbant sur le Gousse
l

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger