sak ifé nout jordu ék nout demin

Notre vivre-ensemble, une forme de racisme organisé ?


Édito
Mardi 13 Août 2013

Il n'y a pas de caste à La Réunion, il y a des "Malbars" riches et des "Malbars" pauvres. Il n'y a plus d'esclaves à La Réunion, il y a des Cafres et des "p'tits" "Blancs" qui ont longtemps travaillé pour des "gros" "Blancs" dans les champs de cannes ou à l'usine, "dan boutique chinois" ou "dan magasin z'arabe"…


Notre vivre-ensemble, une forme de racisme organisé ?
C'est vrai, il n'y a pas de racisme de couleurs à La Réunion. Car, l'argent a toujours rendu toute couleur, honorable aux yeux de tous. Un "gros" "Blanc", c'est aussi bien un "Malbar", un "Z'arabe", un "Chinois", un "Cafre", un "Karane", un "Zorey", riches, ou un "p'tit" "Blanc" gros propriétaire terrien…

La seule couleur qui compte à La Réunion, comme ailleurs, c'est celle de l'argent. Cela vaut aussi dans notre regard, pour les Malgaches, les Mahorais et les Comoriens. L'une de nos "insultes" préférées avant, était "espèce Malgache" ou "espèce Comore". Aujourd'hui, l'artisanat malgache et les besoins alimentaires des Mahorais et des Comoriens (banane, manioc, patate, fruit à pain…) enrichissent les commerçants réunionnais.

Evitons ici de parler du tourisme sexuel et de ceux ne trouvant pas de compagne à La Réunion, font leur marché dans les îles avoisinantes. C'est facile et c'est pas cher d'être un "wasa" là où il y a une grande misère. Et puis, il n'y a pas de mal à se faire du bien… quand on croit faire du bien aux autres. Surtout si on est dans la position du missionnaire.

Pourtant à notre question : "Voulez-vous une représentation officielle du Front national à La Réunion ?", sur 332 "votants", 52,11 % ont répondu "oui", et 43,67 % "non". C'est une certitude, le Front national a une crédibilité aujourd'hui à La Réunion, y compris chez les militants de Nasion Rénioné.

Combien d'entre nous ont poussé un ouf de soulagement, lorsque Mayotte est devenue département français ? "Enfin, les Mahorais vont rester chez eux !" C'est bien dans notre comportement et notre fonctionnement que nous avons du mal à nous défaire de nos chaînes.

C'est aussi le cas chez certains descendants d''engagés, responsables de temple. Si vous doutez, allez poser la question à quelques swamis "déracinés" de leur Inde natale, et "embauchés" sur de belles promesses pécuniaires et matérielles, pour travailler dans un temple, et qui une fois à La Réunion, n'ont même pas le Smic, et demeurent loin de leur famille des mois durant…

Ça ne vous rappelle rien ?




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Eric Beeharry le 19/07/2011 09:00
Vos articles sont toujours intéressants à lire Monsieur Ramoudou. Ca nous change du reste de la presse locale...

Bonne continuation dans cette voie et @ très bientôt.

Eric Beeharry, Ensemble pour la Réunion

2.Posté par Bilinbi le 13/08/2013 09:12
"C'est une certitude, le Front national a une crédibilité aujourd'hui à La Réunion, y compris chez les militants de Nasion Rénioné. "Il aurait fallu écrire chez le reste de militants de Nasion Rénioné, l'anenièl, n'a bo boyer, en affirmant " que na dé similitudes ante le FHaine et Nasion Rénioné" . Cette affirmation du 17 mars 2012 a fait fuir plus d'un militant, ils se sont fanés konm koson sovaze dann bwa pour fuir les cousins du FHaine-RBM et éviter l'éradication du mouvement indépendantiste réunionnais qui a toute une histoire de combat pour l'émancipation du peuple réunionnais. Il va falloir que les réunionnais prennent conscience pour nous éviter que cette peste brune s’enkyste à la Réunion, c’est une menace suicidaire de plus pour le peuple que les autres partis caniches de la politique coloniale ( gauche droite confondus) I fo réniyoné i rouve lo ziyé…

3.Posté par Front National 974 le 13/08/2013 09:58
Je rejoins le commentaire de Eric (poste 1) et félicite INFOREUNION pour son VRAI journalisme. Je rajoute que depuis que l'homme est sur terre il a toujours cherché à exploiter son semblable. En un mot: l'esclavagisme a toujours existé....et il existera toujours; C'est une composante de la nature humaine, le créateur nous a conçu ainsi, et bien naïf celui qui pense l'éradiquer un jour !
Quant au sondage effectué par Inforéunion, il conforte celui qui avait été initié par Clicanoo en Mai 2013 sous la question: " Si la présidentielle avait lieu maintenant pour qui voteriez-vous ? ". Résultat: SARKO 28%, MARINE LE PEN 27%, HOLLANDE 12%. Sur un échantillon de près de 2.000 sondés. Hélas le JIR étant un journal partisan et engagé PS, ce sondage avait été retiré le soir-même, et non commenté dans ses colonnes, comme à l'accoutumé, le lendemain. Amis, choisissez vos lectures ! Jean-Claude

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit