sak ifé nout jordu ék nout demin

Nativel et Panon à Saint-André pour Demain La Réunion


Politique
Dimanche 8 Février 2015

Le 24 janvier dernier Demain La Réunion avait validé sa stratégie pour ces élections et fait le choix de ne présenter des candidats que dans l’unique canton pour lequel il avait deux conseillers généraux sortants (le canton 5 de Saint-André centre).


Les adhérents de Demain La Réunion se sont réunis ce samedi 07 février 2015 en Assemblée Générale afin de valider leurs candidats pour les élections départementales du 22 mars prochain.
Ainsi, la proposition du bureau a été entérinée par les adhérents à l’unanimité des présents.
Seront donc candidats pour Demain La Réunion :

En tant que titulaires :

Robert NATIVEL – Conseiller municipal de l’opposition et Conseiller général sortant de l’ex-canton de La Cressonnière – Ravine Creuse – RDMB – Grand Canal

Marie Claude PANON – ROCHELAND – infirmière et suppléante du conseiller général sortant Eric FRUTEAU, colistière de « Pour Saint-André, ensemble toujours plus forts »

En tant que suppléants :

Eric MOUTAL – Manager de grande distribution, colistier de l’opposition de « Pour Saint-André, ensemble toujours plus forts », militant actif sur les quartiers de Grand canal et de Champ Borne

Rita HOUNG CHIU KIEN – Conseillère municipale et communautaire de l’opposition – Assistante familiale et habitante du quartier de La Cressonnière.
Les adhérents de Demain La Réunion feront donc campagne pour ce quatuor de candidats et leur proposent de défendre un programme cohérent avec leur charte d’adhésion et les valeurs d’égalité, de démocratie, de liberté, d’intégrité, et de justice.
Chaque candidat s’est exprimé individuellement face aux adhérents. Chacun s’accordant à dire qu’il faut poursuivre le bon travail effectué par Robert NATIVEL et Eric FRUTEAU tout au longe de la dernière mandature.
Les 4 candidats de Demain La Réunion estiment « qu’il est important, en ces temps de crise de porter un vrai projet réunionnais de développement. Un projet adapté et donnant les moyens au Conseil Général d’assumer ses compétences, un projet en rupture avec l’austérité imposée par  l’Europe libérale. Choisis par les militants nous aurons la responsabilité de porter ces idées au sein de la future assemblée départementale. Nous aurons aussi pour mission d’y défendre une voix Saint-Andréenne différente de celle de la majorité municipale, une voix progressiste et de gauche ».

Demain La Réunion

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue