sak ifé nout jordu ék nout demin

Nathalie BASSIRE : Violentes intempéries du lundi 09 mars 2015 au Tampon


Citoyen
Lundi 9 Mars 2015

Les fortes précipitations qui s'abattent depuis samedi 07 mars 2015 sur le département de la Réunion, avec des niveaux records tels que mesurés tous les 10 ans à certains endroits, n'épargnent pas la ville du Tampon, marquée par pas moins de 460 mm de pluie en 24H relevés dimanche 08 mars 2015 au Pas de Bellecombe à la Plaine des Cafres, viennent nous rappeler les manquements et l'inaction fautive du Maire actuel.


Le Préfet avait en effet laissé hier l'initiative aux Maires du Sud et de l'Ouest de fermer les écoles de leur commune en fonction de la situation météo et de la circulation. Ce matin, les établissements scolaires du Tampon étaient ouverts, le Maire actuel s'exprimant tardivement à la radio (à seulement 08:00) pour indiquer qu'il aviserait d'une éventuelle fermeture en cours de journée en fonction de la dégradation du temps.

Comment des parents qui travaillent, notamment hors de la commune, peuvent-ils récupérer leurs enfants en cours de journée ou ouvrir leur maison pour les élèves qui prennent le transport scolaire ?

Tous les tamponnais ont pu constater que les fortes pluies ont engendré une situation difficile et parfois dangereuse sur le réseau routier, notamment au niveau des radiers. La situation ne va pas s'améliorer avec des vents forts attendus (rafales jusqu'à 120 km/h dans les hauts du fait de la tempête tropicale HALIBA) ainsi que des orages.

Beaucoup de nos concitoyens ont préféré garder leurs enfants à la maison dans un souci évident de prudence.
Je salue la décision de bon sens de Monsieur le Préfet de la Réunion qui vient de décider, par arrêté, la fermeture de toutes les écoles du département cet après-midi, palliant ainsi au manque de responsabilité et de sagesse du Maire du Tampon.

Les électeurs tamponnais ne manqueront pas de le désavouer, lui et ses adjoints, dès le dimanche 22 mars 2013 dans les urnes !
Je saisis l'occasion pour rappeler que mon programme, pour les élections départementales auxquelles je suis candidate, priorise la restructuration de la Ligne des 400 (Rue des Flamboyants) avec notamment la réalisation d'ouvrages d'art de franchissement de tous les radiers, dans un souci de sécurité des personnes et des biens.

Ainsi, les Tamponnais auront une solution alternative à la route Hubert Delisle, qui est jusqu'à présent la seule voie sécurisée en cas de fortes pluies.

En outre, mon programme pluriannuel de réfection des voiries départementales existantes (en particulier les Routes de Notre Dame de la Paix et de Bois-Court) inclut systématiquement la problématique de l'évacuation des eaux pluviales, question cruciale avec l'urbanisation croissante de notre territoire, mais aussi l'enfouissement de tous les réseaux (câbles électriques, télécommunications, ...).

Dès ma réélection en tant que conseillère départementale du Tampon, au sein d'une grande majorité de la Droite et du Centre, je m'engage à prioriser ces actions, en concertation avec l'ensemble des partenaires et la population, dans un souci de sécuriser le déplacement et l'intégrité des Tamponnais et de nos enfants, ainsi que nos biens (véhicules, maisons, ...).

La Conseillère générale du Tampon

Nathalie BASSIRE



      Partager Partager


1.Posté par manitou le 10/03/2015 11:24
Bravo Nathalie Bassire !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers