sak ifé nout jordu ék nout demin

Nathalie BASSIRE : Le PPRM au Tampon, le mépris de TAK


Politique
Vendredi 27 Mars 2015

Le 30 septembre 2014, en tant que conseillère générale du Tampon et en tant qu’opposante à la municipalité en place, j’avais publiquement interpellé et envoyé un courrier au maire André Thien-Ah-Koon au sujet du PPRM (le Plan de Prévention des Risques Majeurs). En effet, ce projet de PPRM mené par les services de l’État est basé sur une modélisation informatique théorique, avec une part d’erreur inévitable à l’échelle du réel avec des conséquences dramatiques pour plusieurs familles. Car des centaines de familles tamponnaises verront leur foncier amputé de zones constructibles sur des surfaces sensibles, alors même que le danger ne serait pas toujours caractérisé.


J’avais proposé au maire du Tampon, dans un souci d’être dans une opposition constructive, de faire lancer par la commune une étude globale spécifique au profit de l’ensemble de notre population.

Or à ce jour, André Thien-Ah-Koon, ne m’a fait aucune réponse, affichant là un mépris certain de l’opposition et un manquement grave à ces obligations de courtoisie républicaine et surtout AUCUNE étude globale relative au PPRM qui aurait permis de défendre au mieux les intérêts des tamponnais auprès du Commissaire-enquêteur avec pour conséquences inévitables de nombreux terrains inconstructibles et des maisons dévaluées !

Malgré ces déclarations publiques, André Thien-Ah-Koon, montre là sont désintérêt et sa passivité dans ce dossier crucial pour de nombreuses familles tamponnaises qui risque de voir leur vie et patrimoine bouleversés si aucune mesure n’est prise par la municipalité.

J’appelle les tamponnaises et les tamponnais à se mobiliser pour dire NON à l’inconscience du maire actuel qui méprise les intérêts des familles tamponnaises. 


La candidate, Nathalie BASSIRE

Nathalie BASSIRE



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Gérard Jeanneau le 29/03/2015 00:39
Le PPRM a tranché. TAK exécute. Rien d'anormal. Que la chasseresse en colère s'adresse au PPRM, au Préfet. Elle se trompe de gibier ! Il faut viser la bonne cible.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue