sak ifé nout jordu ék nout demin

NRL : Le péage ou comment prendre les Réunionnais pour des vaches à lait


Citoyen
Jeudi 5 Novembre 2015

D’où est venue l’idée d’un projet pharaonique de péage à La Réunion ? Pour quelle raison construire un péage ?
Les Réunionnais ne sont-ils pas assez touchés par le coût de la vie, le chômage et maintenant un péage !
Je ne fustige pas directement la gauche, mais il faudrait que les personnes à l'initiative de ce projet, pensent aux conséquences sur la vie des Réunionnais.


Ce péage va créer plus d'embouteillages, engorger la circulation de l'ouest au nord et créer une diminution de l'économie réunionnaise. Beaucoup de personnes seront réticentes à payer un droit de passage, tandis que d’autres n’auront pas les moyens et préféreront rester chez eux.

 

Ce projet semble être  une sanction pour les habitants qui voudront emprunter la nouvelle route du littoral (NRL). 

 

On aura beau critiqué la NRL, mais lorsqu’elle sera achevée, tout le monde sera satisfait.

Prenons pour exemple la route des tamarins, beaucoup de personnes l’appréhendaient. Aujourd’hui, elle est devenue une route indispensable et contribue à la fluidité de la circulation.  

Il en de même pour la NRL qui sera une continuité du développement du réseau routier à la Réunion : moins d'embouteillages pour moins d'attentes suite au basculement ou la fermeture de la route du littoral. 

 

Il s’ensuit qu’avec ce raisonnement, les conséquences de la mise en place de péages vont tout à fait à l’encontre des résultats qu’on à dès lors obtenu avec la route des tamarins et qu’on obtiendra aussi avec la NRL. 

 

On doit montrer à certaines personnes que nous ne sommes pas  des vaches à lait. Il faut cesser d'utiliser notre argent pour des projets futiles.

La ville de Saint-Denis est déjà peu attractive et si ce projet aboutit cela va s’amplifier. 

 

En tant que jeune, je ne voudrai pas que l'on soit limité dans nos déplacements.  Beaucoup d'entre nous, n'ont pas d'emplois. Nous sortons dans l’Ouest car la ville du Nord n’est pas dynamique. 

Les projets escomptés doivent répondre à nos besoins, nous citoyen. 

 

Dénonçons peut être pour cette administration, le besoin de récolter du financement par le biais de ce péage pour la réalisation d’autres projets. Mais cela ne doit pas se faire à notre détriment, et surtout dans le contexte social actuel.  

 

Ce péage est une gabegie de la mairie! Nous ne pouvons pas rester sans réagir. Réveillons-nous et montrons notre désaccord! 

 

Un citoyen comme les autres.


Julien Singaïny



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est