sak ifé nout jordu ék nout demin

NON A L’AUGMENTATION DES IMPOTS AU TAMPON !


Politique
Dimanche 6 Mars 2016

Communiqué de Nathalie BASSIRE, Conseillère Régionale du Tampon


NON A L’AUGMENTATION DES IMPOTS AU TAMPON !

Tout d’abord, je tiens à rappeler que les comptes de la commune du Tampon n’ont jamais été dans le rouge * :

  • Au 31/12/2013, juste avant les élections municipales, le résultat comptable était de +14,99 millions d’euros et la capacité d’autofinancement de +20,42 millions d’euros ;

  • Au 31/12/2014, malgré la baisse des dotations de l’Etat, le résultat comptable était de +18,39 millions d’euros et la capacité d’autofinancement de +22,49 millions d’euros.

Dans les prochains mois, les citoyens tamponnais découvriront, avec le vote du Compte Administratif 2015, que la situation au 31/12/2015 reste largement excédentaire et qu’une augmentation d’impôts locaux n’est absolument pas nécessaire.

Les tamponnais le savent : il n’y a rien à redresser. La situation financière est positive, et dans un contexte économique et social difficile pour les familles, il n’y a aucune raison objective et équitable d’augmenter les impôts, fût-ce de 1%.

Le rôle d’un maire est de protéger la population, déjà fortement pressurée par les mesures désastreuses du gouvernement socialiste, sans mettre en danger la bonne gestion des deniers publics.

Les mesures financières prises par le maire actuel au travers de la CASUD qu’il préside sont très dures pour les familles du Tampon : forte augmentation du prix de l’eau et des transports en 2015, augmentation sensible de la redevance d’assainissement en 2016, absence de baisse de la taxe d’ordures ménagères malgré une fréquence de ramassage divisée par 2, … ! Où est la justice sociale ?

La situation budgétaire de la commune aujourd’hui permet indéniablement d’éviter une hausse de la fiscalité locale, dans un souci de protéger les familles tamponnaises et leur pouvoir d’achat.

J’appelle donc le Conseil Municipal du Tampon à revenir sur cette orientation injustifiée, qui ferait le jeu du gouvernement HOLLANDE / VALLS, car le gouvernement a baissé les dotations de l’Etat pour inciter les maires à augmenter les impôts locaux.

Il appartient à l’assemblée délibérante de la collectivité de prendre une décision de justice sociale, dans l’intérêt supérieur de la population tamponnaise.


 


La Vague Bleue



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue