sak ifé nout jordu ék nout demin

Municipales partielles : éliminer Maurice Gironcel des Législatives, un objectif à double tranchant pour la Droite


Édito
Jeudi 19 Janvier 2012

En "missouk", les divers courants de la Droite ont deux candidats dans les Municipales partielles de Sainte-Suzanne : Daniel Alamélou et Yolande Pausé. Si aucun accord, ne serait-ce tacite, n'a été passé, en coulisses, tout a été mis en place pour favoriser les deux "traitres" communistes. La désunion à Droite a été voulue. Cette stratégie ne va-t-elle pas se retourner contre Eddie Adekalom ?


Municipales partielles : éliminer Maurice Gironcel des Législatives, un objectif à double tranchant pour la Droite
Maurice Gironcel l'a répété : "Je veux reprendre la mairie et créer ainsi une dynamique pour les Législatives". Pour le coup, c'est raté. Et quels qu'en soient les résultats du premier et du deuxième tours. La Droite avait l'occasion de provoquer un sursaut : présenter une liste d'union dès le premier tour. Là aussi, c'est raté ! La deuxième réunion entre Antonio Grondin, Eddie Adékalom et Jean-Louis Lagourgue, n'a même pas eu lieu.

C'est surprenant ! Car une liste d'union aurait placé la Droite en tête au soir du premier tour. Ce ne sera pas le cas. A moins d'un miracle ! Quelle en est la raison ? La Droite (ou plutôt Jean-Louis Lagourgue) n'a pas voulu prendre le risque d'un classique Gironcel - Droite pour le second tour. A tort ou à raison. Un tel scénario aurait pu provoquer l'union sacrée à Gauche, autour de la liste conduite par Maurice Gironcel. Et sans doute un retour triomphant de l'ancien maire communiste et du candidats à la députation, au tout premier plan.

Aussi, l'objectif de la Droite est double : miser aussi bien sur Daniel Alamélou que sur Yolande Pausé, et tout faire pour qu'ils soient au second tour. Et maintenir et entretenir la confusion qu'il y a au sein du camp communiste depuis plusieurs mois. Pour ce faire, une Droite divisée et toujours en retrait, était nécessaire. Antonio Grondin et Eddie Adekalom sont conscients de cette stratégie. Certains élus de Droite aussi.

"Nous ne comprenons pas la stratégie de Jean-Louis Lagourgue". Sur le terrain, le Nouveau centre a apporté son soutien à Antonio Grondin. Eddie Adékalom espère obtenir celui d'Objectif Réunion. Et encore une fois, la Droite n'est pas mobilisée. Et, elle est divisée. Mais c'est fois-ci, l'objectif est de faire battre Maurice Gironcel. En effet, le maire communiste a longtemps servi les dessins de Sainte-Marie et de Saint-André à l'époque où Jean-Paul Virapoullé était maire.

La stratégie était simple : maintenir en place la municipalité communiste à Sainte-Suzanne pour garder la Droite en état d'alerte permanent (à Sainte-Marie et Saint-André) contre la "menace" de la gauche en général et des communistes en particulier (à Saint-André, il y a eu un "bug" en 2008). Les Législatives ont changé la donne. Maurice Gironcel est un concurrent solide, qu'il est nécessaire de battre… dès ces Municipales partielles, quitte à laisser la mairie à d'autres communistes.





      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Claude le 19/01/2012 10:31
C'est une bonne stratégie en effet. Ne pas donner à Maurice Gironcel une rampe de lancement pour les législatives. Si jamais par malheur il était élu député, on serait encore la risée de la Métropole avec un (...) pareil. Déjà qu'on a eu Farreyrol qui n'a rien fait mais a gagné à la loterie et qui maintenant se la coule douce au Sénat.

2.Posté par renouveau le 19/01/2012 13:50
Jean Louis Lagourgue , le crypto communiste qui a gagné toutes les elections de ste marie avec le PCR et s'est même retrouvé sur la liste de Paul VERGES aux dernières régionales est un pitre de la politique . Son destin ( si l'on peut dire !!) va se terminer bientot . Après les Présidentielles il pourra commencer à compter les jours !!!

3.Posté par Personne le 19/01/2012 18:59

Texte publié dans la presse par un internaute « le rêveur ».
J’appuie et je défends cette position :

Comment rendre inéligible à vie toute personne reconnue coupable de délit en relation avec un mandat d'élu ?

A la Réunion, ce débat est important à plusieurs titres:

-nous sommes sous les tropiques, donc loin de la France Hexagonale...

-l'honnêteté et l'intégrité de beaucoup trop d’hommes politiques sont devenu un cheval de Troie, donc le sujet est devenu emplie d'arrière-pensées, de suspicion et jette le discrédit sur tout le monde politique

-les élus ripous effectivement organisés en réseau…, représentent une force incontournable pour le petit peuple asservit parce que détenteur du précieux bulletin.

Loin des débats idéologiques, il est souhaitable que l'on prenne en compte toutes les réalités:

-les situations de détournement de la démocratie sont trop nombreuses

-il y a trop de personnes qui utilisent leur pouvoir à des fins personnelles

-les citoyens, notamment les plus faibles, sont devenus les « choses » de ces ripous

-une loi est indispensable car il en va de la crédibilité de tout notre système de société

-la radiation à vie est incontournable car elle contribuera à redonner du sens à toute notre organisation

A partir de ces réalités là, et compte tenu des aspirations de tout un chacun, il est nécessaire:

- de faire voter 2 lois qui diraient à peu près ceci:
1) "Toute personne reconnue coupable de délit en relation avec l'exercice d'un mandat électif doit être déclarée inéligible à vie"
2) "Le vote blanc est reconnu et comptabilisé dans le calcul des résultats"

- d'imposer un casier judiciaire vierge à tout candidat (Bien identifier lequel, cela va de soi...)

- de moderniser le code électoral afin de reconnaître l'expression du vote blanc

- de fixer un code d'honneur afin d'empêcher tout recours aux subterfuges des appels suspensifs

- de fixer dans le marbre de la constitution ces valeurs à retrouver.

Cette orientation ne pouvant s'imposer que par le législateur, je porterai ce projet dans le cadre d'une grande Loi de salubrité publique pour la Réunion. Loi qui sera proposée aux réunionnais lors des législatives de 2012.

Le rêveur, tant que le peuple ne se décidera pas de se prendre en charge…

4.Posté par Jacques le 20/01/2012 06:36
Gironcel, il faut l'éliminer de Sainte Suzanne où il s'est enrichi sur le dos d'une population naïve qui avait confiance en lui.

Condamné pour détournement de fond public, il ne doit plus revenir à la mairie. Il refera la même chose et pire encore, son camarade Pierre sera avec lui.

Population de Sainte Suzanne " sort dans fénoir, rouv son yeux" . Pas de (...) de Justice à sainte suzanne.

5.Posté par valère 97441 le 23/01/2012 08:03
au fameux Jacques sui passe son temps à critiquer les uns et les autres la bien dit a ou : baaye devant ta porte au lieu de venir faire devant la porte des autres mi crois bien ou la pu rien pou dire hein

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit