sak ifé nout jordu ék nout demin

Municipales 2014 : Sur Saint-Denis, la Droite peut-elle gagner sans Nassimah Dindar ?


Édito
Mardi 9 Avril 2013

Nassimah Dindar n'a encore rien décidé de ce qu'elle fera ou pas, aux prochaines Municipales 2014 à Saint-Denis. Et pour cause. Elle sait que la Droite a besoin d'elle. Plus que jamais. L'ex-adhérente à l'UMP aujourd'hui à l'UDI, a toujours gardé un pied à l'UMP. Deux de ses "pieds", ses yeux, ses oreilles et sa tête au secrétariat national, c'est entre autres Samia Badat. Aujourd'hui, la présidente du Conseil général a le choix entre l'UDI et l'UMP, si elle va aux Européennes…


Municipales 2014 : Sur Saint-Denis, la Droite peut-elle gagner sans Nassimah Dindar ?
Clin d'œil de l'histoire. La Droite, "seulement une partie", battue aux Municipales 2008, mais majoritaire à l'issue des Cantonales 2008, décidait de "remercier" la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, "pour son travail" et lui donnait "un coup de pied au bas du dos". La conseillère générale de La Source s'était rebiffée et a composé avec le PS de Gilbert Annette et le PCR de Paul Vergès. La présidente de la majorité plurielle, a alors rendu sa carte de l'UMP. C'était il y a cinq ans.

Cinq ans après, Nassimah Dindar conduit son troisième mandat à la tête du Conseil général. Avec la même majorité plurielle. Et avec le soutien implicite de l'opposition de Droite, surtout depuis l'élection de François Hollande à la présidence de la République et des Législatives de juin 2012. La Droite dionysienne s'était regroupée, unie comme jamais, pour soutenir la présidente du Conseil général lors du second tour de la députation, sur la première circonscription.

La Droite dionysienne se (re)parle. Très mal parfois. Mais se (re)parle. Nassimah Dindar, René-Paul Victioria, Michel Lagourgue et Didier Robert parlent d'union de la Droite. Nassimah Dindar plus facilement que les autres puisque pour l'heure, elle n'a aucune velléité municipale. "Je suis prête à donner un coup de main pour la construction de l'union et à faire gagner l'union". "Ce "coup de main" sera déterminant pour l'union", selon certains élus de la Droite.

"Nassimah Dindar a une grande notoriété et légitimité. Elle a un atout indéniable. Elle travaille avec tout le monde. Et, elle sait rassembler". Y compris René-Paul Victoria et Didier Robert sur la même liste ? "La presse et l'opinion publique d'une manière générale, ne posent pas la bonne question. L'essentiel n'est pas de savoir qui de Didier Robert ou René-Paul Victoria sera premier sur la liste. La question cruciale est de savoir comment ces trois politiques, ensemble, peuvent faire gagner la Droite ?"

"Et que ce soit René-Paul Victoria ou Didier Robert devant aucun ne gagnera sans Nassimah Dindar. La Droite ne peut pas gagner sans Nassimah Dindar que ce soit aux Municipales 2014 à Saint-Denis ou aux Cantonales et aux Régionales 2015…"




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 09/04/2013 11:14
Toujours dommage qu'on parle des mêmes élus en nous faisons croire sans eux rien ne se fera , quid sur le chômages des jeunes à La Réunion, l' alcoolisme , le panier alimentaire inégale des réunionnais, le niveau scolaire de nos enfants, les conditions de vies de nos personnes âgés , des personnes à mobilité réduite ! Non ce n'est peut être pas intéressant . Il y a mieux a faire à rabâcher se genre de sujet inutile , à chacun ces priorités mais Nassimah Mangrolia Dindar n'est pas la science exacte à Saint Denis , son voeux se faire élire Député Européen par n'importe quel moyen , le REUNIONNAIS elle s'en fiche !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit