sak ifé nout jordu ék nout demin

Mots pour maux à la Chapelle Pointue


Culture - Kiltir
Jeudi 9 Août 2018

C'est une réalisation sans queue ni tête à l'image même du texte qui est à l'origine de ce rendez-vous joyeux et culturel.


La Chapelle Pointue, lieu de ce rendez-vous de tournage, a été construite par Ombline Gonneau (1755-1846), la veuve d’Henri Panon-Desbassayns, sur un domaine qui a compté de nombreux esclaves. Le chantier de la construction de cet édifice se déroule de novembre 1841 à 1843, elle sera détruite par un cyclone en 1932 et reconstruite en 1933.

La tombe de Madame Debassyns est au centre de cette chapelle sous une dalle qui aurait été fendue plusieurs fois par la foudre.

C'est le lieu emblématique que choisissent ce petit groupe d'acteurs culturels de premier ordre pour tourner une mise en scène de quelques textes d'Aimé CÉSAIRE en écho à ce qui s'est passé dans les colonies.

Avec le secret espoir de faire le lien en partageant des écrits nés dans les colonies.

Cette vidéo est un court extrait qui a pour but de marquer ce moment de tournage qui s'est déroulé le mercredi 8 août 2018.

En introduction c'est un vieux chant qui vient de la mémoire d'une famille pratiquant le Sérvis Kabaré, la famille GADO.

Les extraits de texte sont tirés du cahier d'un retour au pays natal d'Aimé CÉSAIRE.

Le chant final est de Daniél WARO, le plus célèbre des Maloyér blancs.

Nous tenons à remercier ici, le Conseil départemental et la direction du Musée de Villèle dont dépend ce fameux témoin de notre histoire réunionnaise.


INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Armand GUNET le 18/08/2018 16:51
L'Inde a été une colonie britannique, l'Afrique du Sud une colonie hollandaise MAIS La Réunion n'a JAMAIS été une colonie. Ce fut, dès le départ, une TERRE française.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Octobre 2018 - 13:23 Pour un projet réunionnais avec les Réunionnais