sak ifé nout jordu ék nout demin

Morts en réunion


Citoyen
Lundi 15 Décembre 2014

Cinq jeunes fauchés d'un seul coup : la une des médias, opinion en état de choc... mais le fauché solitaire est-il moins choquant ?!


Celui-là, l'opinion y est habituée : c'est le tribut sanglant que doit payer, semaine après semaine, une société addicte, addicte à la vitesse, addicte à l'alcool. Et il faut en effet avoir l'indécence de se poser la question d'à qui profite le crime, et il faut se demander quelles mesures permettraient de mettre fin à l'hécatombe. La limitation de la puissance des véhicules en est une, l'achat d'alcool mis hors de portée des mineurs dans des boutiques spécialisées en est une autre.

Jean-Pierre Espéret



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est