sak ifé nout jordu ék nout demin

Michel Tamaya : "Je suis un homme de progrès, pas un revanchard"


Édito
Samedi 5 Octobre 2013

Michel Tamaya et Mickaël Nativel ont pris l'engagement hier de ne pas augmenter le taux de la taxe foncière, la taxe d'habitation et le CET (taxe des entreprises), s'ils sont élus à la mairie de Saint-Denis. Entretien.


Michel Tamaya : "Je suis un homme de progrès, pas un revanchard"
C'est un retour à la politique ?
C'est d'abord un retour à la vie publique. Car, il s'agit d'une élection locale et de la gestion d'une commune, de l'argent des contribuables. C'est le citoyen-contribuable qui annonce sa candidature aux Municipales 2014 à Saint-Denis.

Vous serez tête de liste ou pas ?
Le problème de la tête de liste ne se pose pas chez nous. D'une part, parce qu'il n'y a pas d'égo, d'autre part, pour avoir été maire et député, le pouvoir, je sais ce que c'est. Donc, nous n'aurons aucun mal à désigner la tête de liste à la mairie de Saint-Denis et à la Cinor, parce que notre ambition, c'est de porter un projet à travers notre appel citoyen.

Ceux qui répondront à cet appel peuvent aussi prétendre à la tête de liste ?
Si parmi les candidats qui auront répondu à notre appel, il y en a qui ont le profil pour être tête de liste, pourquoi pas.

Sous quelle étiquette, cette liste va exister ?
Il n'y a pas d'étiquette. Nous considérons que lorsque c'est une élection locale l'étiquette n'a pas sa raison d'être. La création du Collectif citoyen et notre appelé à candidatures, transcendent les clivages traditionnels. C'est pour cela que nous avons lancé un appel aux femmes et aux hommes de tous bords politiques, aux jeunes, aux responsables d'associations culturelles et sportives, et aux chefs d'entreprise…

Sur quels critères allez-vous choisir vos futurs colistiers ?
Il faut que les gens soient disponibles, qu'ils aient le sens de la responsabilité, qu'ils aient quelques compétences et expériences. Et surtout qu'ils soient intègres. C'est la somme de ces paramètres qui définira notre alliance.

Quelles sont vos relations aujourd'hui avec le Progrès de Patrick Lebreton ?
Nous sommes des hommes de progrès. Nous sommes des progressistes, des humanistes. Nous discuterons avec tous ceux qui veulent discuter avec nous. Nous n'excluons personne.

Quelle sera votre démarche ?
Notre démarche est celle de projets pour faire face à la pression fiscale actuelle. Pour ce faire, il faut d'abord maîtriser la dépense publique, en réduisant le train de vie de la collectivité locale. Nous avons étudié le fonctionnement de la mairie, sur ce point précis, il y a des marges de manœuvre.

Quel sera le second axe de vos projets ?
Deuxièmement, nous voulons mettre l'accent sur l'investissement aux entreprises. Car ce sont les entreprises qui sont créatrices d'activité économique et d'emplois. Nous voulons envoyer un signal fort au monde économique et aux ménages. On met l'accent sur les investissements en cours, que ce soit ceux initiés par l'ancien maire ou l'actuel maire. Nous ne ferons pas de tri.





      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par DAN RUN le 05/10/2013 06:50
Un petit bémol à cette conférence de presse : " n'aurons aucun mal à désigner la tête de liste à la mairie de Saint-Denis et à la Cinor " .
Sauf que M. TAMAYA se voit le 1er Président de la CINOR nouvelle version , élu par les électeurs .
Comment :
1 Il ne fera pas une campagne électorale sur le terrain où du moins qq fidèles le feront à sa place pour marquer le coup électoral de l' homme de progrès !
2 5% des exprimés suffisent à TAMAYA , pour panacher en offrant ses compétences aux listes qualifiées au second tour dont la liste de M. ANNETTE qui sera en pôle position . TAMAYA croit en la victoire de ANNETTE .
3 Les chamailleries entre socialo-socialistes sur ST Denis vont être mis de côté , ANNETTE , à l'heure actuelle sait qu'il est entrain de perdre la municipalité Sin Dni !
4 C à ce titre que TAMAYA se verrait à la CINOR en tombant ds les bras de ANNETTE .
TAMAYA se fera passer pour le sauveur d'une Gauche qui se prépare à avoir un bézeman piquant dans la kour PS à ST Denis
5 La politique C ça entre ennemis jurés au PS mais très solidaire quand il faut sauver normal 1er dans un état comateux politiquement parlant en votant dimanche ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit