sak ifé nout jordu ék nout demin

Michel Fontaine est Sénateur et a défendu un amendement


Citoyen
Jeudi 27 Novembre 2014

Michel Fontaine est intervenu mardi 25 novembre 2014, en séance publique au Sénat, pour défendre un amendement au Projet de loi de Finances pour 2015.


Cet amendement, devenu article 20 bis du PLF, prévoit de geler le montant de la TGAP, taxe générale sur les activités polluantes, de 2015 à 2020 pour les collectivités de l’île de La Réunion.
Il se félicite de l’adoption de celui-ci car la filière de recyclage et de valorisation est trop peu développée sur notre île. Quand en métropole, 70 % des déchets sont valorisés, seuls 18% le sont à La Réunion.

Dans ce contexte, l’augmentation prévue de la TGAP aurait entravé la stratégie élaborée par les collectivités pour mettre en place cette filière, coûteuse mais pourtant indispensable.
Ainsi, avec cet amendement le gel de cette taxe permettra aux collectivités de pouvoir envisager de façon plus sereine la modernisation et le développement des outils de traitement de déchets du XXIème siècle.

Ce sujet concerne l’ensemble des réunionnais car notre île est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, et il est donc du devoir des responsables politiques d’offrir à La Réunion un environnement préservé.

C’est cette volonté qui a notamment permis la création d’ILEVA, premier syndicat mixte de traitement de déchets de l’île regroupant 3 EPCI, la Région et le Département et que le sénateur préside.

Le bureau de Michel Fontaine



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par serge benamou le 27/11/2014 07:03
Enfin il se met au boulot ce feignant faut voir ses actes de présences ou plutot d absence a celui la

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers