sak ifé nout jordu ék nout demin

Michel Fontaine (UMP) : "il y a un traumatisme, pas sûr qu'il y ait fracture"


Édito
Mercredi 21 Novembre 2012

Le président de l'UMP local a deux objectifs à très court terme : la nomination d'une secrétaire départementale et la création d'un comité départemental. Toujours dans une posture gaullienne, Michel Fontaine ne s'attarde pas sur les éléments du psychodrame qui est à l'origine de ce François Fillon appelle "une fracture morale" au sein de l'UMP. Le gaulliste saint-pierrois préfère lui parler de traumatisme. Paroles de radiologue.


Michel Fontaine (UMP) : "il y a un traumatisme, pas sûr qu'il y ait fracture"
Michel Fontaine, "dans le tumulte des hommes et des événements, la solitude" n'est pas sa crainte. C'est "son amie". Le président de l'UMP n'a dévoilé à aucun moment son choix entre Jean-François Copé et François Fillon. C'est avec sérénité qu'il a attendu l'épilogue du psychodrame qui a tenu en haleine et tout en suspense le monde politique français. Le sénateur-maire de Saint-Pierre ne s'attarde pas non plus sur le nom, les compétences et les qualités du nouveau président de l'UMP national.

"Ce que les instituts d'enquête et de sondages et la presse, n'ont pas compris, c'est que l'UMP avait besoin d'un chef. D'un patron. Ce vote interne n'avait pas pour objectif d'élire le candidat UMP pour la Présidentielle de 2017. Certainement pas. Face à la situation économique et sociale encore plus dégradée avec le gouvernement socialiste, les sympathisants et les militants UMP veulent un parti fort et solidaire. Depuis lundi soir, le camp Copé et celui de Fillon ont dit leur intention de travailler ensemble".

Michel Fontaine rappelle que "l'UMP est un parti gaulliste. Nous avons toujours placé l'intérêt et la grandeur de la France au-dessus de tout". Cela suffira-t-il pour réduire "la fracture morale" dont parle François Fillon. "Il y a un traumatisme, pas sûr qu'il y ait une fracture morale", répond le président de l'UMP local qui a aussi ses impératifs. "Nous devons choisir notre future secrétaire départementale. Il nous faut constituer notre comité départemental. Il y a des échéances importantes qui nous attendent, nous ne pouvons décevoir nos militants et les Réunionnais".

Quelle sera la place de Didier Robert dans la future structure de l'UMP locale ? "C'est à Didier Robert de prendre sa place. Le président de La Réunion en confiance a montré ses capacités à unir la Droite, et à gérer une collectivité. Didier Robert a une place prépondérante dans cette Droite plurielle".




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit