sak ifé nout jordu ék nout demin

"Mayotte : l'application du RSTA, du bonus Cospar et du RSA à 50 %, peut débloquer la situation", dixit le PCR


Édito
Jeudi 20 Octobre 2011

"Elie Hoarau est un élu de Mayotte. Il a toute légitimité pour intervenir, a dit Paul Vergès. Jean-Hugues avait rencontré la délégation mahoraise venue comparer les prix à La Réunion. Gilles Leperlier est parti dans l'île aux Parfums pour se faire une idée plus précise des attentes de sa jeunesse. "Ce premier déplacement est le début d'une vraie collaboration".


"Mayotte : l'application du RSTA, du bonus Cospar et du RSA à 50 %, peut débloquer la situation", dixit le PCR
Elie Hoarau, député européen de la zone océan Indien, a déjà échangé avec Michel Barnier, Commissaire européen, sur la situation de conflit et de crise économique et sociale. "Même si ce n'est pas une mission officielle, je dois lui faire parvenir des éléments chiffrés sur les prix, les monopoles, les inégalités et les injustices qui ont conduit à la révolte du peuple majorais", explique le secrétaire général du PCR.

Pour Paul Vergès, il est inimaginable que La Réunion ne "prenne pas part à ces instants "d'une importance considérable, des événements de l'histoire". L'initiative du PCR de cette semaine, c'est d'abord "un message de solidarité. Mais quelle solidarité mettre en place", s'interroge Jean-Hugues Ratenon, président de l'Alliance des Réunionnais contre la pauvreté, et qui inscrit l'action du parti communiste réunionnais à Mayotte "dans la durée".

"Nous voulons éviter à l'Etat, le mêmes énormités commises dans le développement économique et social de La Réunion. Le gouvernement français ne doit réitérer les mêmes erreurs : 8 % d'agriculture, 12 % d'industrie et 80 % de service. C'est par exemple le cas entre les fonctionnaires métropolitains et ceux originaires et résidents à Mayotte. Un fonctionnaire en contrat pour deux ans, a une surrémunération de 50 %, alors que le fonctionnaire majorais est à 900 €", explicite Paul Vergès.

"Ce sont les mêmes inégalités et injustices qu'à La Réunion des années après la Départementalisation. Il a fallu près d'un demi-siècle pour parvenir à l'égalité sociale". Selon Paul Vergès, Mayotte est désormais confronté aux mêmes problèmes d'assimilation et d'intégration que La Réunion. Les maux sont connus. Les remèdes aussi, alors pourquoi ils ne sont pas appliqués ?"

"Cette question est valable pour les événements qui ont endeuillé Mayotte. Pourquoi, on y applique les mesures décidées pour les Antilles, la Guyane et La Réunion. L'application du RSTA, du bonus Cospar et du RSA à 50 % (et non à 25 %), peut débloquer la situation, puis leur proposer un calendrier de rattrapage. Ce serait un signe fort à destination du peuple majorais".




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par MCB le 21/10/2011 07:00
3 mousquetaires à l'île aux parfums.
Le premier, dit-on, bénéficie d'une légitimité en tant qu'élu défenseur du peuple, en pleine campagne pour son parti. Mais la présence des 2 autres laisse perplexe, si ce n'est un ardent désir de se faire mousser et/ou de mettre un peu d'huile sur le feu comme si ça ne chauffait pas assez, dans l'île aux parfums.
Le second est donc allé avec son panier ou sa soubik de la ménagère, comparer les prix dans les rayons vides des supermarchés. Etait-ce bien raisonnable, pour ne pas dire incongru, voire déplacé? Le dernier, jeune ambitieux (au demeurant très télégénique), a trouvé une tribune à la mesure de son talent. A l'écouter, on est en droit de se poser plusieurs questions: Depuis quand a t-il été nommé grand reporter? Fait-il parti des RG ou de la police scientifique, pour décrire avec une telle précision la trajectoire des projectiles?
En tout cas, s'ils étaient passés à la télé le 25 octobre, à 20 heures, ma grand-mère les aurait tout simplement ratés, faute de s'être équipée d'un décodeur MPEG4 car sa télé ne comporte pas la mention HD.

2.Posté par ouïgour le 21/10/2011 13:35
c'est qui les "majorais" ???
La surrémunération pour les fonctionaires à Mayote n'est pas 50% mais 75%!!!! c'est ça la grande cause de la vie chère et de l'injustice. Pourqoi le SMIC est 50% de moins qu'en metropole et la RSA à 25%???
Le raisonement du gouvernement est sans doute: les fonctionaires metropolitaines payent plus cheres les produits d'alimentation comme ils ont la surrénumeration et les Mahorais n'ont qu'a manger des bananes et du manioc???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit