sak ifé nout jordu ék nout demin

Martine Aubry : "L'Outremer coûte cher, voici la rengaine de la droite !"


Politique
Lundi 2 Mai 2011

"L'Outremer coûte cher, voici la rengaine de la droite ! Cette thèse est une faute politique, elle n'est pas digne des responsables politiques quand ils réfléchissent à l'avenir. Son postulat est qu'il y aurait outre-mer des Français de seconde classe. On assigne aux collectivités d'outremer un objectif d'autosuffisance que ne remplissent nullement la très grande majorité des régions de l'hexagone !"


Martine Aubry : "L'Outremer coûte cher, voici la rengaine de la droite !"
"Le rôle des socialistes, leur rôle historique, c'est de réduire ces écarts, entre les individus ou entre les territoires. C'est ainsi que nous nous attaquerons à la question du pouvoir d'achat, outremers comme en métropole. Le blocage des loyers, la maîtrise de la facture d'énergie, la fiscalité, les négociations salariales, le SMIC, l'encadrement des échelles de salaires seront mobilisés pour reconquérir la justice sociale. Mais il y a des dispositions spécifiques à prendre dans chacun des territoires d'outremer".

"Depuis 2007, le seul budget du ministère de l'Outremer aura connu une baisse avoisinant le milliard d'euros".

"Nous allons proposer à chaque collectivité d'outremer, dans le cadre juridique et économique qui lui est propre, un nouveau pacte de croissance et de solidarité. Et au coeur de ce pacte, il y a un nouveau modèle de développement économique, social et écologique. C'est notre projet pour 2012".

"Ce nouveau modèle, nous le voulons pour les Outremers comme pour la métropole.
Notre projet tiendra compte des contraintes budgétaires que la droite, davantage que la crise, nous aura laissées. Nous réexaminerons les moyens actuels dont nous disposons, non pour les réduire, mais pour les redéployer au service de deux objectifs : le développement durable et la création d'emplois. Les socialistes sont convaincus de la nécessité de soutenir les investissements privés outremer".

"Nous n'avons aucune raison de revenir sur les principes fondamentaux de la loi d'orientation du 13 décembre 2000. Ces principes sont simples : oui au droit à l'évolution statutaire dans la République à condition que soit recueilli par référendum le consentement des populations intéressées".

"Voilà pourquoi je veux tourner définitivement la page de la République coloniale, et écrire enfin, outremer comme dans l'hexagone, celle de la République pour tous !"




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Marie Claude Barbin le 03/05/2011 19:27
Sainte Martine, priez pour nous!
A ce qu'il paraît, la Réunion ne serait plus la danseuse de séga et de maloya qui coûte cher à La France..? Ben ça, alors! Elle l'a appris une autre berceuse pou endort a nous ou bien elle i communique directement avec la Vierge..?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Janvier 2020 - 11:32 La confusion des genres de la Politique.

Samedi 25 Janvier 2020 - 11:52 Saint-Pierre à vélo avec ANDA