sak ifé nout jordu ék nout demin

M A L O Y A


Politiblog
Samedi 1 Octobre 2011


Mélopée sourde du rouler qui résonne 
    dans le creux des pas de ceux qui sont passés avant nous…
 
Et nous susurre au fond des cœurs 
         les mots liberté, courage, résistance…
 
Maloya, rythme de nos jours, venant du fond des temps, 
               Véli de nos destinées, 
 
Maloya, aujourd'hui en nous, 
          habitant hier encore les pensées de nos ancêtres,  
 
Maloya, tu es un des fils qui tissent 
     mes appartenances.

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par serge LACOUR le 01/10/2011 12:36
Le Maloya s'il était encore vivant- je parle se ses créateurs- n'aurait pas apprécié ce genre d'honneur et de célébration : "Deux années au patrimoine de l'humanité ". Le Maloya comme le negro spiritual ou le blues n'a pas besoin de ces " reconnaissances" bien tardives, démagogiques et guignolesques . Un peu de respect , foutez lui la paix !. Ceci dit avec beaucoup d'admiration pour vos textes, chère Madame, qui n'ont certainement rien à voir avec cet" anniversaire"!.

2.Posté par Aline Murin Hoarau le 01/10/2011 14:14
merci pour vos remarques surement pertinentes, mais je n'ai rien compris.

3.Posté par kalou.maloya le 09/10/2011 19:38
moi, aussi ! " admiration pour le texte" et "pas besoin des reconnaissances ". ni forme, ni fond.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mars 2020 - 10:16 « La fin d’un cycle et de modèle ».