sak ifé nout jordu ék nout demin

Les vœux du Parti Radical de Gauche


Citoyen
Mardi 30 Décembre 2014

Réunionnaises, Réunionnais, Le PRG parti radical de gauche vous présente
Ses Meilleurs Vœux pour l'Année 2015


Les vœux du Parti Radical de Gauche
Les bouleversements économiques, politiques n'ont pas épargné notre région Réunion et Indianocéanique.

Cette crise a touché tous les acteurs de notre société, en première ligne les plus fragiles. 

Nous pensons à tous ces chômeurs victimes de la crise du BTP, aux planteurs et éleveurs qui vont devoir affronter de nouveaux et graves défis dont celui de 2017 sur le quota sucrier, aux artisans et petits commerçants et les autres forces vives de la Réunion touchées aussi par la crise. Tous ces acteurs de notre économie frappés impitoyablement par la crise sont et seront au cœur de nos préoccupations.

Nous abordons l'année 2015 avec l'espoir que cette situation économique désastreuse actuelle se redressera. Rappelons que cette économie, fruit d'une politique menée durant 15 longues années s'est accélérée sous le mandat Sarkozy.  Détruisant des milliers d'emplois, multipliant les sans abris, les chômeurs et les emplois précaires, pour le bénéficie des parachutes dorés et des boucliers fiscaux.

Le peuple grec nous montre la voie en s'opposant avec courage à une politique d'austérité qui favorise une minorité de nantis et pénalise le plus grand nombre. 

En 2014, les élections municipales européennes et sénatoriales ont vu un net recul de la gauche qui paye les mauvais résultats économiques du début du quinquennat.
Ce recul a profité à la droite républicaine, mais on a surtout assisté à une poussée du FN.
Les électeurs de tout bord ont manifesté leur ras le bol des politiques et comportements des élus qu'ils mettent  dans un même « GONI UMPS ».

Dans le monde, des guerres sanguinaires font rage en Orient et en Afrique, où des massacres de civils, des viols dont les femmes et les enfants sont les premières victimes. Ces actes de barbarie sont perpétrés au nom de Dieu. Le peuple palestinien est privé d'une patrie légitime.

Nous Radicaux fiers de notre histoire, à l'origine des lois de 1905 sur la laïcité, nous condamnons sans réserve ces agissements indignes et nous sommes prêts à manifester, comme nous l'avons déjà fait  par le passé, pour soutenir la cause des femmes des enfants, des droits de l'homme et des peuples.
Nous serons vigilants, même si cela doit déplaire, à faire qu'ici à La Réunion les lois de la République soient respectées pour éviter les dérives futures.

En 2015, encore une fois, les citoyens seront appelés aux urnes pour élire leurs conseillers départementaux et régionaux.

L'heure du bilan va sonner pour les sortants.

Électeurs n'oubliez pas les promesses envolées, jamais tenues qui ne sont faites que pour leurs propres élections.
Observez ceux qui pour être calife à la place du calife font des alliances improbables sans projet réel pour La Réunion. 
Il n'y a pas de fatalité, mettons un terme par les urnes comme nos voisins les Mauriciens l'ont fait en sanctionnant les manœuvres politiciennes et les manigances dans l'alliance PT-MM instaurées dans le seul but de se partager un substantiel gâteau. C'est un exemple d'une Magnifique victoire de la  morale démocratique. 

Alors ceux qui croient que les jeux sont faits et que quelques uns décideront de tout car ils ont de gros moyens, nous répondons que le match n'est pas joué avant la fin de la partie et que le favori, sûr de lui et arrogant, s'effondre souvent dans les derniers instants.
Le PRG propose aux autres formations, mouvements ou partis politiques de se rassembler autour d'un projet de développement dans le respect et la dignité de nos concitoyens.

Au PRG, nous espérons vous retrouver nombreux à nos côtés pour renforcer notre mouvement avec vos idées et votre volonté de participer aux changements nécessaires de notre pays. 

Bonne année à toutes et à tous    

Fédération PRG REUNION

Serge Besson



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN