sak ifé nout jordu ék nout demin

Les vendeurs de tabac font du lobbying auprès de Virapoullé, pour contrer l'amendement Payet


Édito
Vendredi 8 Juillet 2011

Le mercredi 29 juin, la Commission mixte paritaire du Parlement, a répondu oui à cette question. Pour cela, elle s'est appuyée sur l'amendement de la sénatrice Anne-Marie Payet. Ce texte validé instaure un système de licences pour la vente de tabac dans les DOM, et ce à partir du 1er août. Les commerçants eux, sont en pétard.


Les vendeurs de tabac font du lobbying auprès de Virapoullé, pour contrer l'amendement Payet
Les différents points de vente de tabac de La Réunion, ont cinq mois pour se mettre aux normes. Et c'est au Conseil général qu'il reviendra la responsabilité de distribuer le sésame, la licence, à un nombre limité de commerces. Comment la collectivité locale va-t-elle opérer ? Quels seront les critères retenus pour choisir les commerçants aptes à vendre du tabac, et ce parmi les 2.000 qui existent à La Réunion ?

Ibrahim Patel, président de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion, Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers, et diverses associations de commerçants, craignent que cette loi, laissent la moitié des 2.000 points de vente sur le carreau. Aussi, ils sont intervenus auprès de la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, pour différer la signature du décret d'application de l'amendement Payet.

Premier août, date d'entrée en application du nouveau dispositif, et début de la campagne électorale pour les élections sénatoriales. Anne-Marie Payet est deuxième sur la liste conduite par Jean-Paul Virapoullé. Ce hasard du calendrier place le sénateur de Saint-André dans une situation embarrassante. Le lobbying des commerçants à La Réunion, est puissant.

Jean-Paul Virapoullé se retrouve dans un contexte inconfortable. Soit, il prend ses distances avec une sénatrice sortante également secrétaire du Sénat, nantie d'un excellent bilan, soit le parlementaire se met à dos une partie des commerçants, et du même coup les non-fumeurs et les associations anti-tabac. Le choix ne sera pas simple.

Faut-il croire que les vacances de Jean-Paul Virapoullé sont en train de partir en fumée ?

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit