sak ifé nout jordu ék nout demin

Les personnes âgées, la conquête de l'or gris


Édito
Vendredi 14 Octobre 2011

Dimanche 16 octobre, la Journée départementale des personnes âgées devrait rassembler plus de 5.000 individus au Jardin de l'Etat. On y parlera santé, informations pour mieux profiter des mesures du Département, régime alimentaire, transport, voyage organisé, "chiffon", "froufrou", loisir… Mais au final qui profite vraiment de cette manne financière ?


Les personnes âgées, la conquête de l'or gris
De fardeau, les personnes âgées sont devenues une part essentielle au sein de notre société, encore plus pour le secteur économique. Ce constat est sans équivoque. Le troisième âge n'est plus cette génération "parquée" au sein d'associations "para-municipales" que l'on sort lors de voyages organisés, ou surtout les dimanches d'élection.

La troisième jeunesse, ce n'est plus, non plus, "Les vieux" de Jacques Brel qui vont "du lit à la fenêtre, du lit au fauteuil, puis du lit au lit". Nos "vieux", le "muscat du dimanche" ou le vin de Cilaos, le font encore chanter, danser et pas seulement les dimanche après-midi à la Soucoupe volante. Cette génération, avec l'allongement de l'espérance, ajoute de la vie à la vie.

Il y a bien sûr, encore et toujours les "mamies" et les "papies" gâteau. Toujours près à aider leurs enfants "quand zot lé géné en fin de mois". Toujours présents pour les coups durs, même lorsqu'on leur rendre visite "seulement pour taper leur petite retraite". Toujours souriants et positifs, prêts à remonter le moral, même lorsqu'ils ont du mal à régler leurs factures, et se contentent d'un "gazon d'riz (ré)chauffé".

Il y a aussi, celles qui ont su ou pu mettre de l'argent de côté ou qui ont une retraite convenable. Et qui ne sont des personnes âgées que dans le regard de la société. Celles-ci sont de plus en plus nombreuses. Plus dynamiques dans les cours de danses de salon, plus loquaces dans les salons de coiffure, d'esthétique ou de sport…

Et que dire de leur pouvoir d'achat lorsque cette troisième jeunesse fait des voyages organisés, se retrouve au restaurant, lors d'un thé dansant, ou de la journée du troisième âge à la Foire agricole de Bras-Panon ou à la Fête des chouchoux. En métropole, plusieurs sociétés vendent des produits spécifiques aux personnes âgées sur internet. Livraison comprise.

C'est un constat. Les personnes âgées s'affirment comme un "Eldorado" économique. La conquête de l'or gris a déjà commencé. Et, elle n'est plus réservée au secteur santé, médical, médico-social ou para-médical. De plus en plus, les "vieux" choisissent les articles de la vie…




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit