sak ifé nout jordu ék nout demin

"Les oligarques économiques et politiques n'ont jamais accepté la départementalisation, complète et totale"


Édito
Dimanche 19 Mai 2013

"Selon un internautes, les indépendantistes et les autonomistes, la départementalisation n'a pas été un moyen de rompre avec le colonialisme. Le constat, souligné par les uns et les autres, fait ressortir les injustices et les inégalités, issues du colonialisme. Nous sommes nombreux à être unanime sur ce point. Notre vision sur la gouvernance et le système économique génère des points de vues similaires avec nos amis séparatistes".


"Les oligarques économiques et politiques n'ont jamais accepté la départementalisation, complète et totale"
"Seulement un doute subsiste. D'autres peuples colonisés ont combattu le colonialisme et accédé à l'indépendance. Libérés de leurs oppresseurs, pilleurs de leurs richesses naturelles, ils ont à faire face au néocolonialisme, installant au pouvoir des dictatures de droite et de gauche.

Pour certains états, les conditions sociales sont devenues plus graves qu'à l'époque des envahisseurs occidentaux.

Pourquoi ? Parce que les structures du colonialisme sont restées, pire, elles se sont accentuées, laissant aux multinationales occidentales ou asiatiques à continuer de piller et d'exploiter les terres et les sous-sols.

Donnant naissance à des fantoches percevant des millions d'aides, s'enrichissant et écrasant leur peuple.

Par conséquent, il faut réfléchir sur notre avenir institutionnel, en même temps, briser les chaînes.

Que feraient nos seigneurs maires et élus féodaux, chef d'un Etat réunionnais, avec des lois pays et une justice totalement à leurs bottes ? Pouvons-nous en prendre le risque de subir ce pouvoir absolu ?

Les oligarques économiques et politiques n'ont jamais accepté la départementalisation, complète et totale. Ils rêvent d'un autre statut.  L'histoire de notre île a toujours été marqué par le refus des privilégiés à l'application des lois, surtout, si elles sont en faveur du peuple.

Aujourd'hui et toujours, nous avons un ministre de l'Outre-Mer. Pourquoi ?

En 1789, la Révolution avait aboli l'esclavage. Il a fallu attendre 1848, soit 59 ans, pour qu'enfin cette libération devienne effective.

Ne pouvons nous pas fonctionner comme une autre région de France et briser ces chaînes ?"

Baswa



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit