sak ifé nout jordu ék nout demin

Les fonctionnaires ne peuvent garder leurs privilèges…


Édito
Dimanche 11 Août 2013

Je rejette résolument l'ostracisme économique et de bon ton dans certains cercles à l'égard de nos concitoyens fonctionnaires. D'ailleurs, comme je vais vous parler de la grève à la SNCF, précisons quand même que les cheminots ne sont pas des fonctionnaires à proprement parler.



Les fonctionnaires ne peuvent garder leurs privilèges…
Oui, les fonctionnaires sont indispensables et nous en avons besoin. Oui, les fonctionnaires font bien leur travail et souvent dans des conditions assez indignes d'un pays comme la France. Non, je ne dis pas cela pour être politiquement correct mais parce que je le pense sincèrement. Oui, nous avons une fonction publique au sens large de qualité et elle tient grâce aux femmes et aux hommes qui font tourner « la boutique ». Mais les fonctionnaires et assimilés ne sont pas au-dessus des autres citoyens.

Lire la suite ici

Charles Sannat



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par R I P O S T E le 11/08/2013 08:26
J'ai lu votre édito M. Charles Sannat mais il y a fonctionnaire et fonctionnaire , et je donne des exemples
le policier français très rare vous fait le salut républicain quand le citoyen lambda est contrôlé ...
Vous vous présentez dans une administration rare qu'on vous dise bonjour , au revoir , merci , s'il vous plaît ...
Le fonctionnaire décline très rarement son identité et dieu sait que la loi fabius leur fait obligation ..
Et oui M. Charles Sannat , les fonctionnaires et assimilés ne sont pas au-dessus des autres citoyens. C'est grâce aux contribuables que le fonctionnaire est payé après ça devient un lobby , un système , une castre entre fonctionnaire !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit