sak ifé nout jordu ék nout demin

Les autonomistes bretons, basques, catalans, corses, occitans, savoyards et alsaciens, font leur Université d'été


Édito
Dimanche 17 Juillet 2011

Les mouvements autonomistes de diverses régions de la France hexagonale, organisent leur Université d'été, les 25, 26 et 27 juin à Mouans-Sartoux en Provence. Le paradoxe : ces groupes politiques souhaitent ouvrir d'avantage sur l'Europe" et accueilleront pour la première des délégations d'Ecosse et d'Italie.


Les autonomistes bretons, basques, catalans, corses, occitans, savoyards et alsaciens, font leur Université d'été
La Fédération des partis politiques régionalistes et autonomistes : Bretagne, Pays-Basque, Catalogne, Corse, Alsace, Savoie et Occitanie (dont la Provence), espèrent donner plus de dimension à leur mouvement et à leurs revendications, lors de l'Université d'été à Mouans-Sartoux (en Provence), les 25, 26 et 27 août prochains.

Réunis au sein de la Fédération Régions et peuples solidaires (Elsass, Breizh, Catalunya, Corsica, Occitania, Euskal Herria et Savoué), les mouvements régionalistes et autonomistes veulent "peser sur le débat public" en cas d'application de la réforme territoriale.

Déjà représentés dans les différentes collectivités et également au Parlement européen, les Régions et peuples solidaires soutenus par l'Alliance libre européenne (fédération européenne des mouvements autonomistes et indépendantistes), espèrent prendre plus de dimension et de poids, lors la mise en place de l'Assemblée territoriale, dans les 22 régions de France.

Pour ce faire, les partis politiques régionalistes et autonomistes ont besoin de plus de légitimité, de crédibilité et de médiatisation. Si pour la légitimité, il faudra sans doute attendre 2014, la crédibilité passe aussi l'élargissement du mouvement régionaliste et autonomiste en Europe. Les partis politiques italiens semblent s'engager sur cette voie.

La création d'une fédération italienne régionaliste et autonomiste, est en bonne voie. Les Ecossais autonomistes seront également présents à Mouans-Sartoux à la fin du mois d'août. Tous ces mouvements vont bien sûr renforcer l'Alliance libre européenne (fédération européenne des mouvements autonomistes et indépendantistes).

Ainsi, les régionalistes et les autonomistes pourront mieux faire entendre leur voix, sur le nucléaire, le prix du carburant, la décentralisation de la gestion des énergies, l'autonomie énergétique des régions et divers autres sujets de société…





      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit