sak ifé nout jordu ék nout demin

Les Municipales 2014 s'invitent dans le mouvement - pour et contre - les transporteurs et les particuliers


Édito
Vendredi 19 Juillet 2013

Le Collectif pour la défense des intérêts des Réunionnais, c'est sans aucun doute l'une des meilleures idées des futurs concurrents aux Municipales 2014, de Thierry Robert, à LPA (La politique autrement), et à tous les professionnels de la route qui se sont associés au syndicat du frère du député-maire de Saint-Leu, et de Jean-Bernard Caroupaye, FNTR (Fédération nationale des transports routiers), également proche du parlementaire. Coïncidences politiques réciproques ?


Les Municipales 2014 s'invitent dans le mouvement - pour et contre - les transporteurs et les particuliers
C'est vrai les Réunionnais en ont marre d'être pris en otage par les transporteurs. C'est vrai aussi qu'à neuf mois des Municipales 2014, c'est le bon moment de le dénoncer. Et de manière subtile. Si si ! C'est bien fait ! Allons pas de fausse modestie ! Reprenons notre sérieux. Et quitte à se répéter, c'est vrai. Les Réunionnais, automobilistes ou pas, en ont plus qu'assez d'être toujours pris pour des bouc-émissaires des professionnels de la route, des emplois verts, des dockers, des pompistes, des syndicalistes en tous genres, des travailleurs en grève…

Stop ! Ça suffit ! N'en jetez plus ! Seulement, aucun Réunionnais n'osera se lever, seul face à une corporation, pour dire : "S'il vous plaît, lâchez-nous un peu ! Oubliez-nous ! Et arrêtez de nous mêler à vos problèmes ! Est-ce qu'on vient vous embêter avec nos dettes en retard ? Non, alors foutez-nous un peu la paix, bon sang ! Et ô miracle ! A neuf mois des Municipales 2014, le Collectif pour la défense des intérêts des Réunionnais est arrivééééé… Sans se presseeeer… Ce collectif demande l'égalité de traitement pour tous les Réunionnais : professionnels en tous genres et particuliers.

Voilà ce que dit en substance le communiqué : "A la suite de l'assouplissement des dettes fiscales par le préfet aux transporteurs…, nous demandons au représentant de l'Etat d'élargir la base de cet assouplissement, pour que les services de l'Etat soient indulgents sur le paiement des dettes des citoyens en terme de fiscalité". Le collectif dit avoir fait le constat que "beaucoup de sans emplois, retraités et travailleurs sont asphyxiés par les services fiscaux et huissiers sur les taxes, amendes et redevances. Confrontés à une situation de plus en plus pauvre, les citoyens souhaitent que les pouvoirs publics soient aussi indulgents avec les citoyens pour l'étalement de leurs dettes sur du long terme".

Les motivations du Collectif sont justes et honorables. Il est vrai qu'un grand nombre de Réunionnais ne parviennent plus à payer leurs dettes fiscales. Et c'est une très bonne chose qu'un collectif demande l'égalité de traitement et aussi l'étalement ou un échéancier pour eux. Et c'est aussi une première en la matière. Tant mieux pour tous ceux qui pourront en bénéficier. Toutefois, il est dommage que cette action va vite être polluée les arrières-pensées politiques. Car, des arrières-pensées politiques, il y en a dans ce mouvement pour la défense des intérêts des Réunionnais.

Il y a bien sûr le contexte politique : les Municipales 2014. Tant mieux, i ça peut aider les Réunionnais. Il y a aussi une motivation politicienne : ralentir ou stopper les actions non pas des professionnels de la route, mais celles du frère de Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu et de Jean-Bernard Caroupaye, également proche du parlementaire. Ainsi d'un côté, il y a un Centre droit pour la population réunionnaise, de l'autre La politique autrement, en faveur des transporteurs qui prennent cette même population en otage, sans rien leur apporter en échange.

Vivement mars 2014 !




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit