inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Législatives 2012 : "Je revendique l'investiture du PS", déclare Mickaël Nativel

Mercredi 12 Octobre 2011

Il avait failli faire une liste aux récentes Sénatoriales. La discussion avec son parti l'a placé en troisième position sur la liste socialiste. A huit mois des Législatives 2012, Mickaël Nativel déclare sa candidature. Le socialiste veut affronter Ericka Bareigts, sans doute la candidate du PS, mais également Alain Armand (MRA) également conseiller municipal, et Margareth Murcy qui devrait annoncer bientôt sa candidature.



Législatives 2012 : "Je revendique l'investiture du PS", déclare Mickaël Nativel
Qu'est-ce qui motive votre candidature ?
Je suis guidé par la volonté de faire gagner la Gauche en 2012. Il faut une majorité de Gauche à l’Assemblée nationale pour mettre en œuvre le projet du futur président de la République, et le député de la première circonscription doit être issu du parti socialiste, qui est le parti de l’alternance. Or, la Gauche a perdu trop d'élections "imperdables" ces dernières années : Européennes de 2009, Régionales de 2010 …
Mais l’échec n’est pas une fatalité. Il est temps de se retrousser les manches, et de préparer les échéances de 2012. Si je m’engage pour faire gagner la Gauche en 2012 !

Comment analysez-vous la division de la Gauche sur cette circonscription ?
Pour le moment je suis le seul candidat déclaré dans cette circonscription.

Quel est votre regard sur la gestion du PS aujourd'hui ?
Depuis plus de 30 ans, je milite au sein du Parti Socialiste qui est ma famille politique. J’ai partagé tous les moments heureux et malheureux de la vie publique dionysienne et réunionnaise, en faisant preuve d’une fidélité sans faille à mon parti. Mais je suis un homme de conviction, et j’ai pour habitude de dire les choses quand elles ne vont pas bien. Il me semble que le problème majeur du PS actuellement est la concentration de toutes les responsabilités entre les mains d’un nombre restreint de personnes : dans la collectivité régionale, à la mairie, dans les SEM, dans les instances du Parti …

Qu'est-ce que vous voulez dénoncer ?
Cette situation est inacceptable, car, elle entraîne de graves dysfonctionnements. Et, la confusion est entretenue entre les responsabilités politiques exercées à la tête de la Fédération, et celles détenues dans les collectivités. Je crois que les défaites cinglantes enregistrées aux Européennes de 2009 et aux Régionales de 2010 ont certainement pour origine ce cumul de responsabilités, qui est totalement contraires aux orientations de notre organisation politique. Les vrais enjeux de ces élections n’ont pas été discutés et débattus. Et, on a privilégié l’attribution des places au détriment du débat des idées et de l’efficacité politique.

Sur quel projet allez-vous associer votre candidature ?
Je revendique l’investiture du Parti socialiste, et mon projet est celui élaboré par les socialistes pour la France, qui a été adopté à l’unanimité des militants, lors d’une convention il y a quelques mois. Mes priorités sont l’éducation, le développement économique au service de l’emploi, l’accès au logement, la revalorisation des services publics, avec pour objectif unique le mieux être de chacun, en préservant notre précieux environnement naturel.

Avec quels moyens ?
Je sais que les moyens financiers du pays ne seront pas dans les prochains temps à la hauteur des enjeux. C’est pourquoi je m’engagerai sur des objectifs crédibles et précis. Nous avons trop souffert des promesses non tenues, des manquements à la parole donnée, qui affaiblissent la démocratie. Je suis le candidat d’une Gauche éthique, fidèle à ses valeurs et ses idéaux, mais également une Gauche qui sait garder les pieds sur terre, une Gauche réaliste.

Quels sont les principaux éléments que vous allez défendre ?
Au-delà des propositions contenues dans le Projet socialiste pour la France, et qui est aussi le mien, je souhaite m’engager pour mettre en place des solutions afin de réaliser l’égalité numérique entre la Réunion, l’Outre-mer en général, et l’Europe. Il est anormal et inadmissible que les opérateurs persistent à faire un sort particulier et injuste aux Réunionnais, et ce en terme de tarifs proposés et de qualité des liaisons. Nous ne pouvons plus être considérés comme des Français à part, dans ce secteur où l’égalité réelle peut être réalisée et mise en œuvre dans les délais les plus brefs. Il me semble que c’est une question de volonté politique pour contraindre les opérateurs nationaux à diminuer leurs marges dans notre département, et à offrir les mêmes services que sur le continent.

Un autre cheval de bataille…
La guerre aux abus bancaires doit aussi être décrétée, et la période est propice pour ce faire, car une fois encore les établissements financiers attendent le soutien de l’Etat pour les renflouer et payer leurs erreurs. L’argent public attendu par les banques pour se recapitaliser, doit avoir pour contrepartie un assainissement des pratiques détestables en matière d’agios, de frais de gestion des comptes, des incidents de paiement …

Vous êtes aussi contre le cumul des mandats ?
Dans le domaine de la lutte contre le cumul des mandats, je veux proposer une idée qui va déranger plus d’un. Je souhaite qu’une loi soit votée afin d’interdire à un élu titulaire d’un ou de plusieurs mandats, de se présenter à une nouvelle élection qui le mettrait en situation de cumul s’il était élu. Celui qui voudrait quand même se présenter devrait préalablement démissionner du mandat qu’il détient déjà. Le système actuel est vicié et suscite la colère des citoyens. Une telle mesure contribuerait à assainir considérablement le climat politique, et à réconcilier les élus avec les électeurs.

Quel électorat allez vous conquérir ?
Je souhaite rassembler les socialistes, l’électorat de Gauche, et toutes celles et ceux qui ont envie de faire de la politique autrement, en plaçant l’éthique au cœur de la vie politique.

Quel message allez-vous porter tout au long des élections à venir ?
Je veux convaincre le plus grand nombre que l’échec n’est pas une fatalité. La Gauche peut gagner en 2012, si et seulement si les conditions sont créées pour une large victoire. Je veux et je peux faire gagner la Gauche aux législatives 2012 dans la première circonscription à Saint-Denis, car je suis le candidat du non cumul de mandat, de la fidélité aux valeurs de gauche. Je suis un candidat expérimenté, ayant fait la preuve de ses compétences dans l’exercice de mandats locaux dans le passé. Ma détermination est totale, et je ne doute pas un seul instant du succès de ma démarche.





Les commentaires

1.Posté par TEGO le 13/10/2011 08:13
Ce qui est formidable avec le PS dès qu' un militant se présente devant son parti pour faire acte de candidature s'il n'est pas dans les p'tits souliers il n'a aucune chance d'être intronisé par son PS , les exemples sont nombreux ... Michel TAMAYA ancien Député Maire se présenta contre son ex ami Zilber ANET , Dominique RIVIERE ancien adjoint , Pdt délégué de la NORDEV Adpe forte tête écarté de la direction , Philippe NAILLET ex candidat dans le 5ème canton écarté et récompensé pour un poste de PdG de la SEM Sodiparc futur candidat aux législatives de Juin 2012 , J. Max NATIVEL vrai socialiste , grand militant écarté et aujourd'hui aux côtés du Mouvement du Dr Axel Kichenin ... Tant d'autres . La phrase de M. Mickaël Nativel " Il me semble que le problème majeur du PS actuellement est la concentration de toutes les responsabilités entre les mains d’un nombre restreint de personnes : dans la collectivité régionale, à la mairie, dans les SEM, dans les instances du Parti …" me paraît un kosemen de salon si ce monsieur veut être Député je ne vois pas pourquoi il demande le soutien de son parti alors qu'il sait que son ami Zilber ANET a fait le choix d'imposer Monique et Ericka . Le reste est de la littérature M. Mickaël Nativel et vous le savez sans l'appareil municipal Sin Dni , sans les militant de votre parti le PS , vous êtes handicapé . Avez vous le courage , la volonté de prendre la direction du PS local ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires