sak ifé nout jordu ék nout demin

Le groupe réunionnais Globalliance lève 3 millions d’euros pour croître à l’international


Économie
Mercredi 30 Septembre 2015

Globalliance, groupe réunionnais qui détient les sociétés Isodom et Pyx4, a réussi cette année à lever 3 millions d’euros auprès de fonds locaux et métropolitains. Ces prises de participation vont lui donner les moyens de renforcer son équipe locale de R&D, mais surtout d’investir à l’extérieur de l’île, notamment sur le marché africain et nord-américain.


A gauche, Manuel Warlop, Président du groupe Globalliance, avec le Directeur général de Isodom, Yannick Berezaie.
A gauche, Manuel Warlop, Président du groupe Globalliance, avec le Directeur général de Isodom, Yannick Berezaie.
Le groupe réunionnais Globalliance, société de conseil et services aux entreprises, éditrice d’une solution logicielle dans le domaine du management par les processus, a réussi à lever cette année la somme de 3 millions d’euros.
 
L’opération s’est faite en deux temps, avec l’appui de la société d'investissement en capital OTC Agregator (1,4 million d’euros), puis avec la participation d’ACG Management ex-Viveris, (1,6 million d’euros), société de gestion implantée à Saint-Denis qui gère les deux fonds d’investissement institutionnels régionaux (RUN DEVELOPPEMENT et RUN CROISSANCE) dédiés aux projets réunionnais.
 
Le groupe Globalliance, présidé par Manuel Warlop et dirigé par Yannick Berezaie et Edouard Kodsi, a pour vocation d’aider les dirigeants d’entreprises de toutes tailles à améliorer le fonctionnement et la performance de leurs organisations. Globalliance possède deux entités :
- La société Isodom, leader sur les activités de conseil, accompagne ses clients depuis 2005 dans l’organisation, les systèmes d’information et la gestion des normes qualité, sécurité et environnement.
- La société Pyx4, créée en 2008 à la Réunion, éditrice du logiciel du même nom dans le domaine du Business Process Management (BPM).

Cette opération représente la plus forte levée de fonds pour une entreprise réunionnaise dans le secteur de l’édition logicielle.

Cette confiance apportée à une entreprise locale par des fonds d’investissement est un exemple fort de la Réunion qui avance, notamment dans le domaine de l’économie numérique. Cette opération doit permettre à Globalliance de répondre à deux objectifs stratégiques dans les prochaines années :
  • L’international
Présente physiquement à Maurice depuis 2012 et dans la zone océan Indien, Isodom prévoit de développer ses activités à l’international, à commencer par l’Afrique du Sud et plus largement la zone Afrique de l'Est. L’étape suivante sera d’installer les deux sociétés à Montréal.
  • Le renforcement des équipes
Pour atteindre ses objectifs de croissance, le groupe envisage de recruter à l’international, mais prévoit également de doubler son équipe de R&D entièrement basée à la Réunion (de 8 à 16 personnes). Une preuve supplémentaire de l’expertise locale, notamment dans le développement des systèmes informatiques.
 
Fort d’un portefeuille global de 360 clients dans l’océan Indien, en Afrique, en Europe et au Canada, le groupe Globalliance a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 4,5 millions d’euros.

source : run'concept



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:02 La Réunion gagnera par sa jeunesse