sak ifé nout jordu ék nout demin

Le gouvernement socialiste rétablit la vignette automobile


Édito
Samedi 25 Mai 2013

Après avoir pressurisé les classes moyennes par des prélèvements obligatoires exponentiels, c’est au tour de toutes les classes sociales françaises qui seront bientôt frappées par un nouvel impôt : la vignette automobile.


Le gouvernement socialiste rétablit la vignette automobile
Et oui, La vignette automobile ressuscite de sa belle mort et de son enterrement intervenu en 2001 par Laurent Fabius. Jean Marc Morandi, le ministre du Budget, vient d’obtenir l’aval de François Hollande pour rétablir la vignette automobile.
 
Les Français vont encore puiser dans leurs portes monnaies déjà bien avachies. Alors que tant de français se serrent la ceinture et que des TPE/PME ont du mal à remplir leurs carnets de commandes, le Gouvernement français a cependant, décidé d’annuler la dette publique de la Guinée-Bissau : 10 millions d’euros, celle de la Côte d’Ivoire : 2 milliards d’euros, la République du Congo : 700 millions d’euros, du Malawi : 10 millions d’euros, du Togo : 100 millions d’euros, du Maroc : 625 millions d’euros, de Madagascar : 375 millions, du Vietnam : 20 millions... Enfin, la France a prêté au Nigéria : 70 millions, à l’Égypte : 50 millions d’euros et enfin, 125 millions d’euros au Sénégal. La liste est non exhaustive.
 
Et oui, voilà où passent nos impôts.

La nouvelle vignette automobile entrera en vigueur rétroactivement au 1er janvier 2013. Selon le calendrier de l’administration fiscale à l’origine de la « fuite » de cette information, le texte sera promulgué vers la mi juin 2013, à la veille des départs en vacances, laissant donc peu de place à toute volonté de mobilisation et de manifestations.
 
Automobilistes, vaches à lait, à vos chéquiers, portes-monnaies et cartes bleues chez les débitants de tabac, dès le 1er septembre 2013. Les recettes fiscales iront à l’État sans aucune indication sur la destination réelle de cet impôt. Selon cette administration, les tarifs seront plus élevés que ceux des anciennes vignettes. La cerise sur le gâteau, cette vignette sera même assujettie à la TVA !
 
Cette mesure pénalise l'ensemble des français qui, pour se déplacer, utilisent leur voiture. Doit-on se priver d’une voiture ? Dans le contexte réunionnais structurellement insulaire, la voiture constitue pour des milliers de personnes, un outil indispensable pour rompre l’isolement, pour travailler, pour se déplacer ou même pour trouver un emploi. Bref, un outil de socialisation et … un excellent levier pour lever l’impôt !
 
Le président François Hollande a bien indiqué que le Changement, c’est maintenant. Un ardent défenseur de la cause socialiste à Saint-Denis a même osé dire : "Oui le changement, c’est maintenant, mais cela ne veut pas dire que c’est pour aujourd’hui". Le ridicule ne tue plus, il avilisse l’Homme.

Si le changement est en marche -selon les indications du Parti Socialiste à la Réunion -, il est bien en Marche ... Arrière ! Il s’agit bien d’une régression notoire et d’un démantèlement de la structure sociale et sociétale. A quand le prochain impôt et à quand les prochaines consultations électorales ?

Margaret Robert-Mucy



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par syrius974 le 25/05/2013 11:08
la France a piller,coloniser, ce pays pendant des siècles et aujourd'hui il est légitime d'annuler ces dettes,je préfère que mes impôts aillent a ces pays,que d'aller sur le compte en suisse d'un homme politique.

2.Posté par Franck SANSON le 25/05/2013 21:03
Ce serait mieux si ce n''était ni l'un, ni l'autre. Vous en croyez pas cher "syrius974" ?
(encore un courageux qui signe avec un pseudo...).

Franck SANSON

3.Posté par fossier le 17/01/2014 16:52
publier de fausses information de la part d'un journaliste c'est grave. C'est un hoax, une mauvaise information vérifiée en 5 minutes..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit