sak ifé nout jordu ék nout demin

Le débat sur la refondation de l’école oublie l’opportunité du bilinguisme


Édito
Mardi 23 Octobre 2012

Le Parti Occitan appelle le gouvernement à faire le choix d’une meilleure réussite pour tous, en considérant les vertus pédagogiques de l’enseignement bilingue.


Le débat sur la refondation de l’école oublie l’opportunité du bilinguisme
Alors que le rapport sur les contributions au débat a été remis la semaine dernière, le Partit Occitan s’étonne de l’absence de référence à l’apprentissage des langues régionales. De nombreux militants ont adressé une contribution sur le site du ministère de l’Education Nationale avec des positions qui ont été saluées par de nombreux acteurs du monde éducatif.

Tout au plus, le rapport rappelle l’attitude déplorable de l’école de la IIIe république qui sommer les enfants et les enseignants à abandonner leur langues régionales, en concluant "cette posture de l’institution scolaire n’est plus envisageable dans la société du XXIe siècle".

Mais aucune proposition concrète pour assurer un avenir aux langues régionales dans un XXIè siècle pluriel comme la généralisation de l’offre d’enseignement bilingue.

Les évaluations et les retours d’expériences sur le terrain démontrent pourtant que les écoliers bilingues français - occitan réussissent mieux que ceux des parcours monolingues. Ils maîtrisent mieux le français et l’occitan, mais aussi les langues étrangères et même les mathématiques ou l’informatique qui sont vues comme un autre langage.

Dans ces conditions, pourquoi limiter cet enseignement bilingue à quelques écoles quand une offre généralisée pourrait profiter à tous et s’ouvrir ainsi au multilinguisme nécessaire dans le monde de demain.

Pour le Partit Occitan, il n’y aura pas de véritable refondation de l’école si les pratiques pédagogiques du bilinguisme ne sont pas considérées. C’est une étape nécessaire pour construire une république plurielle et riche de sa diversité.

Source

Hugues Jourde, Parti Occitan.



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit