sak ifé nout jordu ék nout demin

Le chèque marmaille : un dispositif innovant pour faciliter la garde des enfants


Invité(e)
Samedi 4 Février 2012

Ce 3 février, Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, Pascaline Chéreau-Némazine, déléguée à l’Enfance et les services ont présenté le nouveau dispositif en faveur des familles : le chèque marmaille, en vigueur au 1er janvier.


Le chèque marmaille : un dispositif innovant pour faciliter la garde des enfants
Il s’agit d’un dispositif qui entre dans les compétences facultatives du Conseil Général. Le chèque marmaille consiste en une aide versée aux parents aux revenus modestes ou moyens pour les aider à faire garder leurs enfants en crèche ou auprès d’une assistante maternelle agréée.

L’aide peut atteindre 800 € par an : elle est modulée en fonction des revenus du ménage et du nombre d’enfants concernés.

L’objectif du chèque marmaille est triple :
- permettre aux parents de pouvoir accéder à un mode de garde, car pour certains, faute de places en crèches, recourir à une assistante maternelle se révèle trop onéreux ;
- avec cette accession au mode de garde, permettre aux assistantes
maternelles d’accueillir davantage d’enfants, car plus de 1000 places
seraient disponibles auprès des assistantes maternelles agréées
 - inciter de nouvelles assistantes maternelles à demander leur agrément ou inciter à la création de nouvelles places en structures ou chez les assistantes maternelles.

Il s’agit donc, comme l’a expliqué Nassimah Dindar, de mettre en place une « une mesure ciblée, à effet immédiat, pour aider à endiguer les problèmes d’emplois (recherche, refus d’un travail à cause des horaires...) et/ou pour soutenir les plus modestes et les classes moyennes (vie sociale épanouie...) », tout en aidant également à la création d’emplois et de revenus chez les assistantes maternelles notamment.

La Réunion connaît une importante croissance démographique : de l’ordre de 15.000 enfants par an. Et on estime à environ 70.000 le nombre d’enfants de 0 à 4 ans, donc susceptibles d’être gardés en structures ou en assistante maternelle.

Aujourd’hui, le département compte 7400 places d’accueil : 4200 en crèches et 3200 en assistantes maternelles. Depuis 2004, le nombre de places a fortement augmenté : + 30%. Le Conseil général consacre chaque année 4,5 millions d’€ pour l’aide aux structures. Le chèque marmaille va bénéficier d’un budget de 2,4 millions d’€ qui s’ajoute à ces 4,5 millions.
Plus d’infos sur www.cg974.fr ou au 0262. 90.07.48

Communication Conseil général



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bibijako le 04/02/2012 06:49 (depuis mobile)
C\'est encore une façon de tromper l\'économie... Utiliser un vrai besoin, la garde des enfants, y apporter une réponse démagogique, en donnant de l\'argent à un goupe, les asistantes maternelles et les crêches, par l\'intermédiaire des familles défavori

2.Posté par Nos impôts servent à ça le 04/02/2012 07:01
1 - Le CG paye pour que les familles puissent faire des enfants (argent braguette)

2 - Le CG paye pour faire garder ces enfants (chèque marmaille)…

Nassimah où est le développement de notre pays ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger