sak ifé nout jordu ék nout demin

Le Réunionnais a le droit de connaître son histoire


Édito
Jeudi 24 Octobre 2013

C'est sur un panneau fait à la va vite que les promeneurs peuvent découvrir que la Région Réunion soutient la restauration du patrimoine de La Réunion.


Photo prise par un promeneur à travers le grillage
Photo prise par un promeneur à travers le grillage

Les quelques 60 000€, soit soit presque 400 000 F. que la Région Réunion a mis dans la réhabilitation d'un moulin à vent méritait sans doute un panneau un peu mieux réalisé. Vu le temps qu'a pris la réalisation de ce chef d'œuvre, le permis de construire a été déposé selon ce même panneau en 2008, nous espérons que la qualité du travail réalisé par une entreprise métropolitaine soit à la hauteur des espérances des Réunionnais qui ont participé à ce financement par le biais de leurs impôts…

 

C'est avec plaisir que j'apprends que le moulin du Chaudron, quartier où j'ai grandi a été réhabilité avec la collaboration financière de l’État et de la Région Réunion.

Le patrimoine historique de La Réunion doit être entretenu et valorisé pour faire connaître et transmettre notre histoire.


En réponse à ce propriétaire métropolitain irascible qui n'a pas pas apprécié que je poste sur mon blog le travail fait par la Région Réunion pour réhabiliter ce lieu de mémoire réunionnais je lui dit :
 

 Cette terre réunionnaise a été dès 1665 le support d'une société de profit. C'est bien pour la raison du profit que l'on fit venir sur cette terre, des esclaves puis des engagés.

Il faut aussi se souvenir que des fortunes considérables se sont constituées à l'occasion des dédommagements d'une abolition de l'esclavage qui n'était plus suffisamment rentable… Fortunes qui hélas ne servent pas forcément toujours les intérêts de ce peuple fabriqué sous le sceau du profit de certain.



Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit