sak ifé nout jordu ék nout demin

Le PCR se sent "trompé et cocu", et le PS file la parfaite union avec le PLR


Édito
Vendredi 27 Septembre 2013

Encore une rupture. Une déchirure à Gauche. Le PCR et le PS, ce sera officiellement terminé le 20 octobre à la Halle des manifestations au Port. Ce jour-là, le parti communiste rendra officielle son divorce d'avec le parti socialiste. Une union reprise (avec les "Modéré") à l'occasion des Cantonales 2011. Cette fois-ci, Paul Vergès en a assez d'attendre au coin du feu, que son partenaire veuille enfin l'entendre.


Le PCR se sent "trompé et cocu", et le PS file la parfaite union avec le PLR
Paul Vergès ne veut pas mettre la charrue avant les bœufs (aussi pour éviter un autre Bœuf mort). Yvan Dejean, secrétaire général du PCR, l'a répété hier soir sur le plateau de Télékréol, dans l'émission 100 % Politique. "Nous annoncerons notre position le 20 octobre à la Halle des manifestations". Ce jour-là prendra fin l'ultimatum, lancé au gouvernement et au PS local, il y a quelques semaines par Paul Vergès puis la direction collégiale du PCR.

La semaine dernière, le sénateur communiste a dit n'avoir eu aucun écho, suite à se prise de position. Ni du gouvernement. Ni du PS local. Même si hier soir Yvan Dejean dit avoir eu un échange informel avec le premier secrétaire fédéral du PS, Philippe Leconstant, pour une éventuelle rencontre officielle entre les responsables des deux partis. Même si ce début de discussion a lieu, le PS ne pourra pas accéder à la demande du PCR : l'union totale à Gauche dans les 24 communes, mais sans le PLR d'Huguette Bello.

Le PS n'acceptera jamais une telle proposition. Comment le parti socialiste local qui propose "une union de toutes les forces de Gauche et progressistes", peut-il se passer d'un partenaire, qui pourrait être décisif aux Municipales 2014 et surtout aux Régionales 2015. Car, de manière volontaire ou involontaire, le PS arbitre aussi dans sa prise de position, le duel PCR/PLR. Aux Législatives 2012, le PS a soutenu Huguette Bello dès le premier tour dans la seconde circonscription.

Ce sera à nouveau le cas, cette fois-ci aux Municipales 2014 à Saint-Paul. Ce sera également vrai au Port, à Sainte-Suzanne et à Saint-André. Des éléments que le PCR reprendra sans doute tout au long de la campagne à venir : "dire non à ceux qui soutiennent ce gouvernement qui ne tient pas ses engagements et promesses". Heureusement qu'il y a Droite, des "responsables prêts à travailler pour La Réunion"...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par R I P O S T E le 27/09/2013 04:16
VERGES Paul PCR et Huguette BELLO PCR , des chiffonniers péi vous dis je !

2.Posté par union le 27/09/2013 07:15
il y aura union aussi à La Possession, ce qui a pour consequence de mettre Roland Robert dans l'embarras.
Ce dernier ratiisse à droite et tres a droite parfois.

3.Posté par A Verges et Dejaen le 27/09/2013 07:17
Messieurs Roland Robert fait-il encore parti du PCR?

4.Posté par coucou le 27/09/2013 07:36
tout le temps la Possession le oublié ! par contre la point un ptit mot sur Vanessa mr Jismi

5.Posté par Jako le 27/09/2013 07:38
PCR, PLR même combat.

Zot i anserv le minm fon de komers.

La teknik du kosonvol…

Toujour pou ranpli la pos zot bann minm…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit