inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

"Le 22 avril, Eva Joly c'est le vrai changement", dixit Jean-Alain Cadet

Samedi 21 Avril 2012

Le sens du premier tour des élections présidentielles est de donner une image des différents points de vue des Français, ce qui permet dans une certaine mesure de passer un message fort au gagnant du deuxième tour pour mettre en œuvre son projet.



"Le 22 avril, Eva Joly c'est le vrai changement", dixit Jean-Alain Cadet
Sans anticiper sur le résultat final il est évident que l’urgence écologique n’est pas la priorité des gagnants « possible » et seul le score d'Eva Joly garantira une réelle prise en compte du programme écologiste (sortie du nucléaire, respect de l'interdiction des OGM, débat sur les pesticides et l'agriculture dominante, réflexion sur l'industrie...) et trouvera une place dans l'après mai 2012.

zéro OGM avec de plus l’objectif de réduction de 50% des pesticides d’ici 2018 et la sortie en une génération.

zéro gaz de schiste : refus absolu de l’exploitation des hydrocarbures de schiste.

zéro autoroutes supplémentaires : incluant les grands contournements des agglomérations.

L’urgence écologique est là et seul le programme d’Eva Joly, insiste pour que les moyens et les mesures soient pris aujourd’hui pour ne pas le regretter demain. Beaucoup reprochent aux écologistes d’être à côté des priorités des Français (la crise économique) et c’est une idée reçue, insidieusement colporté depuis plusieurs mois – surtout à travers la presse via les sondages – Si je devais retenir une mesure phare d’Eva Joly liant l’économie et l’écologie ce serait celle-ci : "un Pacte pour les PME modulera le soutien public pour favoriser les entreprises vertes et leur donnera un accès prioritaire aux marchés publics via un “Small Business Act” à la française". 

Nous voyons ainsi que la transition écologique de l’économie est bien au cœur de notre programme.

Réunionnaises, Réunionnais,
Dimanche 22 avril nous devons dire aux futurs dirigeants de notre pays de considérer l’urgence écologique. Cette décennie est celle de tous les dangers, les changements climatiques ont des incidences fortes sur l’eau, l’air, la mer, le soleil, le vent, les forêts, les plages, les ravines, l’écosystème, la biodiversité et au final sur tous les êtres vivants, dont l’homme. Ne rien faire ou très peu c’est un peu plus se fragiliser chaque jour.

Vous, qui hésitez encore, vous, qui n’irez peut-être pas voter, la planète a besoin de votre voix et personne ne pourra dire qu’Eva Joly ou les écologistes n’ont pas alerté sur les dangers que nous courrons et que nous devons stopper dès maintenant.

Le 22 avril 2012 "Alon mèt ansamn, Alon vote pou Eva Joly" Aet poursuivons ce vote lors des élections législatives de juin prochain en élisant des député(es) EELV Réunionnais(es).

Jean-Alain Cadet




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires