sak ifé nout jordu ék nout demin

La satire et la caricature en deuil


Politique
Jeudi 8 Janvier 2015

L’humour utilisé par la presse, le cinéma, l'art... s'est toujours inspiré des événements de la vie courante.


La satire et la caricature en deuil
Au début du XIX siècle, les gazettes satiriques de caricatures critiquaient la société et le gouvernement.
De grands noms comme Louis de Funès, Bourvil, Fernandel, Coluche, Daniel Vabois, Serge Lacour ont toujours pointé les caractéristiques souterraines de notre société avec un humour grinçant.

Devant la montée des difficultés rencontrées dans la société, les thèmes politiques du chômage, de l'immigration, du pouvoir d’achat et de l'éducation sont de plus en plus mis en exergue par les humoristes.

Le 7 janvier, l'horreur et la barbarie ont blessé la liberté d'expression.
La satire et les caricatures ont été sauvagement attaquées .

On peut aimer, ou détester Charlie Hebdo mais la liberté d’expression est primordiale.
Encore une fois des personnes sont abattues pour leurs idées…
…et des familles déchirées.

Le pays des Droits de l'homme pleure ses morts.

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue