sak ifé nout jordu ék nout demin

La question identitaire décidera des prochaines élections


Édito
Mercredi 16 Juillet 2014

Pour qui vais-je voter aux prochaines élections si je crois à la laïcité, aux valeurs de la civilisation française, si je veux transmettre les valeurs de notre République à mes enfants ? 


La question identitaire décidera des prochaines élections
Contrairement à ce que nos chères élites veulent nous faire croire, parce que cela les arrange bien, les prochaines élections ne se joueront pas sur le chômage, le pouvoir d'achat, la crise.... mais sur le terrain de l'identité nationale.

Il y a en France un système de référence et de valeurs, un mode de conduite et de pensée, une Histoire, des luttes qu’on peut vouloir ne pas abandonner.

Pour qui vais-je voter quand la réponse de l’État ou des partis dits de gouvernement est faible, complaisante, voire inaudible ou mensongère

La question est posée à tous les électeurs.

Pour qui les gens vont-ils voter, s’ils considèrent que la culture Française n’est ni détestable, ni condamnable. Pour qui voter si l’on estime que notre patrimoine a le droit d’être transmis tout autant que celui d’autres cultures dans d’autres pays ?

Le mépris de la France, la détestation de la République sont désormais au menu de tous les festins. Que faire si on est un militant de la cause laïque, si l’on se bat pour notre système de référence et de valeurs, notre mode de conduite et de pensée et qu’on estime valable de ne pas vouloir abandonner ?

Que faire si l’on se reconnait dans le drapeau Français, celui de la révolution de 1789 qui a mis à bas les rois et puis l’église, celui que tenaient entre leurs pauvres mains les résistants à la barbarie nazie ?

Que faire si on aime la Marseillaise et qu’on la respecte parce que tant de gens sont morts avec sur les lèvres ses paroles, parce que tant de fusillés l’ont eue sur les lèvres, car elle était le chant de la liberté ?

Pourquoi tous les peuples pourraient avoir le droit, le devoir d’être fiers de leur patrie sauf les Français ? Au nom de quoi devrions-nous baisser la tête devant des civilisations qui maltraitent les femmes, la démocratie, les prisonniers politiques… ?

Personne n’est tenu de rester en France. Personne n’est tenu d’aimer la France.

L’accueil des autres ne peut pas se concevoir comme l’abandon de sa culture au profit du dernier arrivant.

C’est à celui qui débarque de se soumettre aux lois de la République aux us et aux coutumes du pays hôte. C’est valable pour ceux qui veulent s’installer en France et c’est valable pour les Français qui s’expatrient.

Oui, on a le droit d'être fier de la France, on a le droit d'être fier de La Réunion et de l'Europe.

Français



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par R I P O S T E le 17/07/2014 07:27
RIPOSTE est contre le système politique de l'ump-ps , du FN , de l'udi , du front de gauche K viar , les extrémistes à 53% de sur-rémunération aux outre mer ...

Un choix , le vote blanc !

2.Posté par Bayoune le 17/07/2014 09:46
Oté alé kriyé vive la France en France,sinon falé azouté vive la coloniyale. Pou mwin Réniyoné mi kriy VIVE LA RENIYON mon PATRIE, non à l'sprit colonialiste

3.Posté par Mon CASE le 17/07/2014 10:03
Oté BAYOUN alé crie vive la RENiYON dans la RENiYON

Vive mon CASE
Mon Case c'est mon pays c'est mon patrie
Pas grand, 80 m carré

En tant que premier occupant, je réclame l'indépendance de Mon Case
je déclare unilatéralement avoir été colonisé par LA RENiYON
qui après avoir voulu coloniser plusieurs fois MAdagascar s'est fait jeter

LA RENiYON est un terre coloniliste
donc BAYOUN si ou crie vive LA RENiYON i faut azouté C O L O N I A L I SS

4.Posté par créole le 17/07/2014 12:12
Crie ça qu' zot y veut, là où ça zot y veut, moin, mi habite la Réunion. Moin l'est pas concerné. La RENiYON, connaît pas!

5.Posté par Colon 1° le 17/07/2014 15:08
Pou sat' i koné pa

La Réunion = département français

La RENIYON = Colonie colonisatrice qui refuse de reconnaitre ses fautes historiques

La RENiYON = Colonie colonisatrice qui reconnait ses fautes et ses pêchés surtout envers les malgaches et qui arrête de faire l'innocente victime et qui arrête de faire croire que tous les problèmes "nou gagne pa fé rien" c'est la faute des Français... pire que la bande d'algériens qui 50 ans après leur indépendance se plaignent encore de la France...

6.Posté par Colon 1° le 17/07/2014 15:17
La Réunion indépendante, c'est possible. Même dans un monde intégré. La solution est à trouver au sein même de cette modernité qui a fait qu'on ne peut exister que dans l'interdépendance.
La solution est simple. La Réunion doit trouver son indépendance dans la multiplicité de ses dépendances.
Si on appartient à un maitre, on est esclaves .... mais si on appartient à plusieurs maitres on est libre.
La Réunion passe des accords avec les Etats Unis, La Chine, l'Inde, La Russie, L'Europe.... et change de dépendance tous les mois.
La Réunion sera enfin libre.
Vive LA Réunion libre et indépendante.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit