inforeunion : Un regard info politique - Ile de La Réunion - Océan Indien
sak ifé nout jordu ék nout demin

La prison Juliette Dodu, un patrimoine vivant du peuple réunionnais


Culture - Kiltir
Samedi 2 Décembre 2017

Une rencontre riche avec ce Réunionnais, Bruno Maillard, docteur en histoire et civilisation à l'Université de Paris et affilié au centre de recherches de La Réunion .


Bruno Maillard éclaire ce passé rempli encore de nombreuses zones d'ombres par ces nombreuses recherches.
 

" Périssent les institutions qui veulent écraser le patrimoine de notre peuple."
 

Tels sont les mots usités par l'historien lors d'une conférence sur la prison de Juliette Dodu.
Bruno Maillard aux cotés de nombreux chercheurs et associations continuent le combat de Sudel Fuma pour que le patrimoine réunionnais soit transmis aux générations.
 

Je rejoins avec raison ce combat pour que ce haut lieu patrimonial parmi les autres qui ont fait notre histoire reste vivant.

Détruire ce bâtiment, c'est détruire la culture réunionnaise.

"Maroner" c'est s'approprier sa liberté et surtout faire vivre librement la mémoire qui arrose les racines de nos libertés, de notre culture.

Cette geôle, "ce bloc des noirs" a enfermé des esclaves, des marons, ces héros, et détenus qui ont osé résister contre le régime esclavagiste.
Cette prison doit être un patrimoine, un mémorial.
La prison de Juliette Dodu, ce domaine du patrimoine réunionnais.



Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 7 Décembre 2017 - 03:56 ​A SAINT-ANDRE, IL Y A CINQUANTE ANS