sak ifé nout jordu ék nout demin

"La légèreté des projets d'investissement et d'équipement à Saint-André"


Citoyen
Samedi 6 Février 2016

Le jeudi 4 février se tenait un conseil municipal à Saint-André. Il s'agissait entre autres d'aborder le dossier des Orientations Budgétaires proposées par la majorité municipale pour l'année 2016.


Ainsi, Robert NATIVEL et Colette AQUILIMEBA conseillers municipaux de Demain La Réunion, ont donné leur point de vue. 

Une démarche consciencieuse et hors polémiques

Dans une démarche consciencieuse et hors polémique, ils ont dit : "Si nous partageons l'analyse relative à la situation sociale (situation de chômage intense) de La Réunion et de Saint-André, celle relative à la baisse des dotations de l'état dont la DGF (alors que la population augmente) ou encore celle concernant les incertitudes sur les recettes d'investissements futures (le FCTVA notamment), nous n'irons pas plus loin. Sauf pour tout ce qui est des projets initiés avant mars 2014 et que vous poursuivez (ils sont nombreux et constituent l'essentiel des réalisations de 2015)."

Les élus de Demain La Réunion ont rappelé que la majorité municipale avait davantage le souci de poursuivre l'œuvre de l'ancienne équipe que de mettre en œuvre leur propre programme. Ce qui pose un problème évident de cohérence ! Et de rajouter :
"Nous souhaitons donc prendre acte des intentions de la majorité pour cette année en indiquant tout simplement que dans ses Orientations Budgétaires, la majorité confirme une bonne gestion entre 2011 et 2014 (nous voulons citer la maîtrise des dépenses de fonctionnement, la bonne posture en matière de dépenses financières et de gestion de l'endettement et d'un taux d'équipement plus qu'honorable). La majorité municipale est en rétropédalage et reconnait de fait qu'elle était dans des accusations mensongères concernant la gestion menée par Eric FRUTEAU." La vérité finit toujours par triompher !

Manque de transparence et légèreté du PPI
Les élus de l'opposition ont remis en séance un courrier au maire relatif au PPI (Plan Pluriannuel d'Investissement) pour la période allant jusqu'à 2020. Le tableau présenté à ce sujet, dans le document soumis au débat, selon eux "ne va assez loin. Il donne une vision par chapitres fonctionnels. Or il serait souhaitable d'avoir une vision plus détaillée des opérations prévues. La présentation du PPI doit refléter une volonté de transparence totale en précisant l'ensemble des projets pour la mandature et les échéances (début et fin des travaux) qui y sont liées. La majorité pèche par un manque de transparence évident. Nous attendons moins de légèreté et un PPI plus étoffé".

Demain La Réunion



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers