sak ifé nout jordu ék nout demin

La guerre des égos se poursuit à Ste-Rose


Invité(e)
Lundi 4 Novembre 2013


Oze Sainte Rose … constate que la guerre des égos débutée en 2001 se poursuit inlassablement, sur le terrain de la procédure du Plan Local d’Urbanisme (PLU) : tracts (édition spéciale KOSAIDI) dans les boîtes aux lettres, distribués par le sorti de 2001 et communiqués payés par les contribuables dans les journaux, en riposte du sortant de 2014.

Ecran de fumée pour éviter d’aborder les vrais problèmes des Ste-Rosiens comme la grande pauvreté, la précarité des emplois, le manque de logements…

Cette lutte d’égos est à mille lieues des préoccupations des administrés.

Oze Ste-Rose… regrette que la population se trouve une fois de plus prisonnière de cette lutte récurrente qui  génère aucune solution favorable au développement de la cité et au mieux être des personnes.

La révision du PLU de notre ville doit être engagée avec un minimum de concertation avec la population, de réflexion et de transparence de la part des élus, autour d’une table et non par le biais d’annonces publicitaires et de tracts.

 Oze Ste Rose ... :
- s’engage auprès de St Rosiens à privilégier le dialogue, l’échange, la responsabilité dans la réalisation d’un PLU équilibré et raisonné qui garantit l’intérêt de tous et assure un développement harmonieux au service des administrés.
- refuse cette politique de spéculation foncière affichée par le sorti et le sortant qui mettrait en danger la production agricole de notre ville.

A quelques mois des élections Municipales, les Ste-Rosiens doivent se montrer vigilants sur le devenir du futur PLU de leur commune. En aucun cas, celui-ci doit faire l’objet de promesses du maire sorti et du maire sortant, promesses de déclassement de terrains à tout va qui n’engagent que ceux qui y croient.



 

Oze Ste-Rose



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger