sak ifé nout jordu ék nout demin

La folle matinée des conseillers généraux d'Huguette Bello et d'Eric Fruteau


Invité(e)
Jeudi 13 Décembre 2012

La députée-maire de Saint-Paul a suivi le vote du budget primitif en direct, via le GSM de Jean-Claude Melin, Pascaline Chéreau-Nemazine et Gérald Incana. La situation a été plus simple pour Robert Nativel et Michèle Caniguy, conseillers généraux de Saint-André. L'absence de leur maire et conseiller général, Eric Fruteau, et ce quelle qu'en soit la raison, donnait déjà une tendance.


La folle matinée des conseillers généraux d'Huguette Bello et d'Eric Fruteau
Huguette Bello est résolument contre le nouveau dispositif instauré par le Conseil général, en ce qui concerne la petite enfance. Elle l'a exprimé via un communiqué signé de son adjointe Virginie Sallé, déléguée à la petite enfance. C'était le jeudi 29 novembre. Pascaline Chéreau-Nemazine a malgré tout voulu défendre en conférence de presse, la méthode mise en place à laquelle elle a contribué. Son emploi du temps l'en a empêché. Toutefois, elle n'a pas échappé à "l'explication texte" de sa députée-maire.

Mercredi, aucun conseiller général communiste de Saint-Paul, aucun de Saint-André, et aucun du PS, si l'on considère que Daniel Huet avait oublié qu'il ne devait pas être là, n'était présent à l'exposition aux médias des grandes lignes du budget primitif 2013. L'absence de Pascaline Chéreau-Nemazine n'est pas passée inaperçue. Celle des socialistes non plus.

Ce même jour, Eric Fruteau, maire, conseiller général de Saint-André et président de l'UDCCAS, a adressé un courrier à la présidente du Conseil général et à Roland Robert, président de l'Association des maires, et également premier vice-président du Département. Le patron de l'Union départementale des CCAS "s'inquiète qu'un tel changement dans les règles, s'est décidé sans concertation et sans les principaux intéressés".

La conséquence a été immédiate pour Nassimah Dindar. Hier matin avant l'Assemblée plénière, Robert Nativel lui a expliqué quelle sera son attitude et celle de Michèle Caniguy. Eric Fruteau lui était absent et n'a pas donné procuration à personne. A cette heure de la matinée, la cause n'était pas entendue pour Gérald Incana, Pascaline Chéreau-Nemazine et Jean-Claude Melin. "Huguette Bello nous demande de nous abstenir". Plus tard, Nassimah Dindar précisera : "La députée-maire leur a demandé de voter contre le BP 2013".

Les minutes qui ont précédé le vote, ont été longues et indécises. Gérald Incana a quitté l'hémicycle au moins à deux reprises. Lors d'un retour à l'intérieur, il s'est concerté avec Pascaline Chéreau-Nemazine. La déléguée à la petite enfance passait par toutes les émotions. L'ambiance était particulière.

Conséquences. Pascaline Chéreau-Nemazine a quitté l'hémicycle avant le vote, Jean-Claude Mélin s'est abstenu, et Gérald Incana a voté le BP. Daniel Alamélou qui a rejoint le parti d'Huguette Bello (Pour La Réunion) a également voté le budget primitif.

Une folle matinée...




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger