inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

La famille de Nafissatou Diallo et le blog : DSK 2012

Mardi 17 Mai 2011

Depuis dimanche matin, les passions se déchaînent. L'arrestation du directeur du FMI (Fonds monétaire international) Dominique Strauss-Kahn pour séquestration, agression sexuelle et viols, a provoqué une onde de choc dans le monde. Tous s'interrogent : qui est la vraie victime de cette affaire ?



La famille de Nafissatou Diallo et le blog : DSK 2012
D'un côté, il y a la vie d'une mère de 32 ans, femme de chambre, bien notée par sa direction, et inconnue du monde entier jusqu'à dimanche dernier. De l'autre, il y Dominique Strauss-Kahn, directeur du FMI et également bien placé à un an des Présidentielles en France. Il y a aussi cette suite de Sofitel, témoin d'actes sexuels, consentis ou non, violents ou pas.

La presse d'une manière générale, à l'image du public, depuis dimanche, n'a fait que son travail. Et seulement son travail : qu'est-ce qui s'est passé dans cette chambre d'hôtel ? En France, c'est la question à laquelle tous ont voulu répondre. Rares sont ceux qui se sont dits qu'il y a peut-être une victime dans cette affaire.

Nafissatou Diallo a 32 ans, élève seule sa fille de 15 ans dans le Bronx. L'Afroaméricaine d'origine guinéenne intéresse la presse et le public à travers deux interrogations : a-t-elle menti ? Ou a-t-elle été manipulée ? Que ces questions se posent, c'est naturel et logique. Mais qu'elles soient les seules et qu'elles retiennent autant l'attention, à l'extrême c'est indécent.

Pourquoi DSK aurait-il plus de crédibilité que Nafissatou Diallo ? Il y a un début de réponse sur le site DSK 2012. Le blog de soutien à Dominique Strauss-Kahn :  http://dsk2012.canalblog.com/ a bien sûr choisi son camp. Tant mieux pour DSK. Mais ne faut-il pas de la retenue pour Nafissatou Diallo et sa famille ?

Si cette femme avait été une de vos proches, comment auriez-vous réagi ?

Jismy Ramoudou




Les commentaires

1.Posté par Marie Claude Barbin le 18/05/2011 07:23
La fascination de l'image. Où est la victime?
Tout le monde crie au scandale, devant les images insoutenables d'un homme à terre, jeté en pâture au monde entier, mais les médias continuent à passer en boucle, les mêmes images dégradantes. Résultat: ces images d'un homme puissant, sur-victimisé, fascinent, au point de créer un mouvement de compassion spontané. Il y a bien sûr, les adeptes de la théorie du complot et les adeptes de l'addiction au sexe (pathologique). Comme il n'y a aucune image de l'autre victime présumée, toutes les émotions se focalisent sur celui qui envahit la lucarne, à l'insu de son plein gré. L'autre (cette inconnue) n'a pas d'existence propre, tant qu'on ne peut pas mettre un visage sur un nom. Dans l'affaire, elle risque de passer inaperçue, si le suspens à l'Américaine durait trop longtemps, d'autant que les avocats de la défense vont s'acharner sur elle, dans le but de la discréditer au profit de leur illustre client.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires